Fête d’indépendance du Nigéria : Buhari appelle à l’unité et au dialogue au Biafra

Fête d’indépendance du Nigéria : Buhari appelle à l’unité et au dialogue au Biafra

Le Nigéria a célébré ce jour son indépendance sur fond de tension au Biafra et aussi de lutte contre le terrorisme dans le pays. A cette occasion, le président Muhammadu Buhari s'est exprimé et a appelé au dialogue et au rejet du démembrement du pays.

Nigéria : le Sénat lance un avertissement aux opposants de Buhari

Son discours était attendu à l’occasion de la fête d’indépendance du Nigéria. Le président Muhammadu Buhari ne pouvait en effet occulter la question des indépendantistes du Biafra. Dans son discours il a réitéré l’importance de “l’intégrité et la sécurité du pays” pour atteindre les objectifs de développement souhaités par son parti.

Saluant l’effort des hommes armés, il a pointé du doigt les indépendantistes qui se servent d’un débat légitime pour essayer de démembrer le Nigéria parlant de la demande pressante de l’IPOB dirigé par Nnamdi Kanu.

Rappel de la guerre de 1967, lutte contre le terrorisme

Muhammadu Buhari qui a participé en tant qu’officier à la guerre du Biafra de 1967 sait de quoi il parle : « Comme jeune officier de l’armée, j’ai participé du début à la fin à notre guerre civile tragique qui a entraîné une destruction effrayante et des souffrances incalculables » a prévenu le président nigérian tout en insistant sur l’irresponsabilité des indépendantistes, qui “pour la plupart n’étaient pas nés à cette époque” a t-il souligné. Pour lui, s’il doit y avoir un dialogue cela ne sera que dans le cadre législatif pour trouver des solutions à la crise.

Mais le président nigérian a également parlé des victoires remportées dans la lutte contre le terrorisme au Nigéria. Il a dit sans ambages que le groupe terroriste Boko Haram était considérablement affaibli et que le travail serait poursuivi pour son anéantissement total. Pour lui outre ce sujet, la question sécuritaire en général sera le point focal des actions du gouvernement.

Quant à l’économie nationale, Buhari annonce :  « En ce qui concerne l’économie, le gouvernement est resté pro-actif dans sa politique de diversification ». Il a abordé la question de la lutte contre la corruption et affirmé que le gouvernement allait tout mettre en oeuvre pour limiter les détournements dans le pays.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Jean 2 mois

    Article incomplet