Nigéria: Goodluck Jonathan pourrait être assigné à comparaître dans un procès de corruption

Nigéria: Goodluck Jonathan pourrait être assigné à comparaître dans un procès de corruption

Sale temps pour l'ancien Président du Nigéria Goodluck Jonathan qui a cédé son siège à Muhammadu Buhari en 2015. Il pourrait dans les prochains jours être contraint de se présenter comme témoin dans une affaire de corruption qui accable un de ses proches.

Affaire de détournement au Nigéria: Goodluck Jonathan invité à s’expliquer

Après avoir passer le témoin sans anicroche à Muhammadu Buhari, l’ancien Président nigérian Goodluck Jonathan pourrait être contraint à se présenter devant la justice de son pays pour une affaire de corruption dans laquelle il est appelé comme témoin.

Le Président Buhari avait promis une lutte sans relâche contre la corruption dans son pays. Seulement ce combat est vue d’un mauvais par les cadres du PDP qui estime depuis l’avènement de Buhari, seuls les cadres au plus haut niveau dans le parti et les membres de l’ancienne administration sont épinglés dans des affaires de corruption. Plusieurs proches de l’ancien président dont son épouse Patience et son cousin Robert Azibaola ont été indexé par des affaires de corruption.

L’affaire Olisa Metuh

Une autre affaire de corruption est actuellement devant la justice nigériane et concerne quelque 400 millions de nairas ( environ 1,1 million de dollars, 945 000 euros). Olisa Metuh, cadre du PDP (parti de l’ancien Président nigérian) est accablé par cette affaire dans laquelle il est accusé d’avoir perçu cette somme. Il l’aurait reçu de Sambo Dasuki, ancien conseiller à la sécurité nationale et devrait servir à la campagne de l’ancien Président Goodluck Jonathan.

Onyechi Ikpeazu, l’avocat de Metuh, a réussi à obtenir la comparution Dasuki comme témoin de la défense et a affirmé qu’il procèderait de la même façon pour que l’ancien Président soit invité à la barre en temps que témoin. Interpellé, Goodluck Jonathan s’est dis prêt à témoigner sans pour autant commenter l’information faisant allusion à des inquiétudes quant à la possibilité de porter préjudice aux procès.

Commentaires

Commentaires du site 0