Togo: Le chef de la diplomatie gambienne appelle à la démission de Faure Gnassingbé

Ousainou Darboe lance un appel à l'Union Africaine et à la CEDEAO

Togo: Le chef de la diplomatie gambienne appelle à la démission de Faure GnassingbéOusainou Darboe, Chef de la diplomatie gambienne

La situation tendue au Togo ne laisse pas indifférente la Gambie qui a, il y a seulement quelques mois, tiré son épingle du jeu en évitant une crise qui aurait pu embraser tout le pays. Dans une interview, le chef de la diplomatie gambienne a invité le Président togolais à rendre son tablier.

France : Loïk Le Floch-Prigent tacle violemment Faure Gnassingbé et Sassou-Nguesso

Au Togo, la situation est tendue depuis plusieurs semaines et l’opposition qui a lancé des manifestations exigeant des réformes constitutionnelles et le départ du Président Faure Gnassingbé ne semblent pas reculer malgré les sanglantes répressions des manifestations.

Elle multiplie les manifestations dans plusieurs villes du pays chaque semaine et maintien la pression sur le gouvernement. Dans la foulée, le gouvernement annonce un projet de modification de la constitution qui a été rejeté par l’opposition parce que les modifications inscrites ne rassurent pas. Elle accuse le gouvernement d’avoir pris en compte quelques aspects de leurs revendications.

Démission de Faure

Ousainou Darboe, le chef de la diplomatie gambienne n’est pas allé du dos de la cuillère. Dans une interview accordé à Reuters, il a invité le président Faure Gnassingbé à rendre son tablier. Il ne s’est pas arrêté là puisqu’il a prié la CEDEAO et l’UA de convaincre le Président Togolais à se retirer. Cette réaction de numéro un de la diplomatie gambienne laisse une idée sur l’avis de la Gambie concernant la crise au Togo.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 semaines

    C’est difficile pour Marcel de Souza de venir dire la vérité publiquement au Sujet de la crise au Togo. Il a marié une soeur de Faure Gnassingbe.

  • Avatar commentaire
    Tchite' 4 semaines

    Au moins lui, il parle. Au moment où il fallait chasser Jameh Yayah du pouvoir, on a vu les de Souza à et ses marionnettes de la CEDEAO, maintenant au lieu de venir dire la vérité à leur ami Gnassingbe, ils se cachent et se taisent. Où sont leur chars et armements de guerres pour rentrer sur Lomé et déloger ce héritier qui préfère tuer son peuple?