Audiences publiques au Parlement : Les priorités du Ces dévoilées aux députés

Audiences publiques au Parlement : Les priorités du Ces dévoilées aux députés

Le Conseil économique et social (Ces) est passé hier devant la commission budgétaire de l’Assemblée nationale pour présenter ses priorités dans le projet de loi de finances gestion 2018.

Bénin : Le président Gbian s’enquiert de la situation au niveau de la santé

C’était à l’occasion des audiences publiques en commission au palais des gouverneurs. La délégation du Ces conduite par son vice-président, Dominique Atchawé assisté du président de la commission des finances de cette institution, Pascal Todjinou, ont formulé aux parlementaires de nombreuses doléances par rapport au projet de budget général de l’Etat gestion 2018.

Le vice-président du CES Dominique Atchawé, a fait savoir aux députés certains avis de leur institution, notamment sur l’évasion fiscale et la fraude fiscale dans notre pays. Le vice-président a fait savoir que l’étranger vient s’installer dans notre pays et brasse des milliards au détriment des béninois non commerçants, détruisant notre tissu économique.

Selon lui, ceci crée un déséquilibre budgétaire qui entraîne le déficit de notre balance économique qu’il faut pouvoir corriger. Aussi, a-t-il évoqué la modification de la loi organique du Conseil économique et social pouvant leur permettre une reddition de compte aux populations. Quant à Pascal Todjinou, il a reconnu la pertinence des préoccupations des honorables députés en informant que le CES fait du bon travail.

« Malheureusement, les textes ne permettent pas de rendre publique ce que nous faisons. C’est pourquoi, nous avons profité de l’occasion pour demander aux honorables députés de reprendre la loi organique qui permet de dire un mot au public qui nous a envoyés au Conseil économique et social », a fait savoir aussi Pascal Todjinou aux députés de la commission budgétaire

Commentaires

Commentaires du site 0