Bénin : Après Laurent Mètongnon, à qui le tour ?

Bénin : Après Laurent Mètongnon, à qui le tour ?

Un vaillant défenseur de la cause des travailleurs, Laurent Mètongnon le Secrétaire général de la Fésyntra-Finance et membre influent du Front pour le sursaut patriotique (Fsp), est gardé dans les liens de la détention.

Mise sous mandat de dépôt de Mètongnon: « C’est ce qui était préparé…» selon Azatassou

Cette privation de liberté de Laurent Mètongnon, une figure de proue du milieu syndical, est diversement appréciée dans l’opinion. Certains parlent de détention politique, d’où la question de savoir à qui le tour, Mètonngon.

Selon les propos de Dieudonné Lokossou, ancien Secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin, le pouvoir Talon met en place un plan de déstabilisation des secrétaires généraux et des opposants. Mais les membres du Front sont unanimes : aucun pouvoir ne peut advenir à conspirer contre cette classe d’opposants au régime de la rupture, qui vacille au gré des intérêts d’un clan au détriment de l’intérêt général. S’il advient que le gouvernement de la rupture déroule un plan pour nuire ou faire taire ceux qui critiquent sa gestion, Laurent Mètongnon est la première victime de cette guêpière, puisqu’il s’est illustré dans la critique, dénonçant les actes de mauvaise gouvernance du régime. Ce rôle, il l’a joué jusqu’à la veille de sa détention, parce que très tôt il a remarqué que le peuple s’est trompé sur le choix d’un chef de l’Etat qui a promis ciel et terre pour rendre le peuple heureux, selon le témoignage de ses proches. Le Front pour le sursaut patriotique ne se lasse pas de décrier le régime Talon, qu’il soupçonne d’être l’instigateur du pillage de l’économie nationale. Selon les différentes interventions des militants du Fsp depuis la création de ce regroupement, la raison de l’opposition au gouvernement Talon réside dans le fait que le régime s’est illustré dans la privation de la liberté de presse, liberté d’opinion, passation des marchés gré à gré, la lutte sélective contre la corruption, l’acharnement contre ceux qui ne partagent pas les idéaux de la rupture, la guerre ouverte contre les opérateurs économiques, créateurs de richesse, la privatisation des sociétés d’Etat avec ses corolaires de mise en chômage des milliers de béninois, la concentration du pouvoir à la présidence, l’absence de dialogue avec les partenaires sociaux…

Privation de liberté aux opposants

Depuis le vendredi 17 novembre 2017, Laurent Mètognon est gardé à vue, suite à une affaire de placement hasardeux d’argent à la Bibe, alors qu’il était président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale. L’hypothèse des membres du Fsp tend à se confirmer pour qui connait Laurent Mètognon. Il constitue en effet une première victime du plan de déstabilisation des opposants au régime, d’après la dernière déclaration du Fsp, au lendemain de sa garde à vue à l’Ocertid. De la confrontation du Dg Bibe et Laurent Mètongnon, il ressort qu’il y a une contradiction entre les chiffres avancés par le conseil des ministres pour justifier une rétro-commission occulte sur un placement hasardeux à la Bibe. De 71 millions, c’est finalement de deux millions cinq cent mille francs, en plus d’un carton de champagne, tous envoyés par un intermédiaire à Laurent Mètongnon, en trois tranches selon les déclarations de l’ancien Dg de la Bibe, qu’il s’agit. Le musèlement des opposants au régime devient de plus en plus évident, pour les contraindre à fermer leur bouche. Qui sera la prochaine victime du régime stalinien qui ne supporte ni critiques ni dénonciations ?

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire
    Amaury 3 semaines

    C’est fou que les gens soient à l’aise que le pouvoir utilise des calculs politiques pour une justice sélective. Et pourtant, ce sont les mêmes qui criaient chaque fois que le Doc était pris enflagrant délit de justice sélective. Pitoyable !
    Je souhaite juste à ces gens de ne jamais être victime de ce genre d’injustice car aaujourd’hui c’est Laurent M. À qui le tour demain vu que l’objectif c’est de supprimer notre démocratie, enterrer l’Etat de droit et instaurer une pays de non droit où l’arbitraire règne en maître ?
    Que Dieu ait pitié d’eux et donne du courahe a ce peuple qui croyait possible une vraie rupture.

  • Avatar commentaire
    AHISSOU 3 semaines

    Agadjavidjidji, vous n’avez aucune idée des transactions occultes dans lesquelles sont trempés vos gars qui nous dirigent aujourd’hui. Je ne parle pas de ce qui se passe au niveau des marchés publics de gré à gré.
    Vous vous rappelez du dernier emprunt obligataire où la CNSS a été sollicitée à hauteur de 40 milliards de FCFA? Je ne veux même pas révéler les conditions de ce braquage de la CNSS, mais je dénonce le fait que les 171 milliards mobilisés dans le cadre de cette opération soient placés sur un compte bancaire pendant des mois, hors du contrôle du Trésor. Et les revenus générés par ce « placement » ont été retirés après et partagés en espèces entre qui vous savez. En principe, après toute opération d’emprunt obligataire, les fonds sont virés sur le compte du Trésor dans les livres de la BCEAO. Ce qui n’a pas été le cas récemment, une première dans l’histoire du Bénin, parce que délibérément, on a laissé ces fonds sur un compte privé, dans une banque de la place, contre rémunération bien négociée, le temps de générer assez d’intérêts à se partager. Si vous avez le courage, et je vous défie !, confiez cette affaire à la BEF vous allez découvrir, avec stupéfaction, tous ceux qui se sont partagés près d’un demi-milliard en espèces.

    • Avatar commentaire
      AHISSOU 3 semaines

      Cher ami, ce calcul est à minima; la BEF nous permettra de découvrir les auteurs et le montant généré par ce “placement”. J’ai considéré un taux d’intérêt minimum de 3,5% rapporté aux 171 milliards déductible de l’IRC de 15% sur un mois. Et je suis pas loin de 500 millions de FCFA. Or ils ont laissé les fonds séjourner plus d’un mois sur ce compte privé.

  • Avatar commentaire
    AHISSOU 3 semaines

    L’opposant METOGNON est vraiment dans la tourmente! Avec les moyens déployés pour prouver qu’il a reçu les 2,5 millions de pots de vin des mains de l’intermédiaire cité par l’ancien DG de la BIBE, M. BOKO Romain, l’un des meilleurs cadres de la Direction Nationale de la BCEAO sollicité par le gouvernement YAYI pour conduire l’administration provisoire de cette banque, je me demande comment notre syndicaliste va s’en sortir. On a envoyé des réquisitions partout, au niveau des réseaux mobiles, des banques, des SGI, des services domaniaux, etc, pour fouiller ses appels téléphoniques, ses SMS, les mouvements sur ses comptes bancaires et portefeuilles depuis 2013 ainsi que de son épouse, les acquisitions éventuelles de parcelle en son nom, de son épouse ou de ses enfants dans la période 2013-2016, etc. Il n’est donc pas exclu que tout ce qui sera découvert, quelle que soit la nature ou l’origine d’un quelconque mouvement de fonds sur son compte ou investissement immobilier, soit rattaché aux retro commissions occultes de la BIBE.
    La capacité de nuisance de TALON est de 1000% celle de YAYI. J’étais de ceux qui doutaient de cette affaire de tentative d’empoisonnement et de coup d’Etat, et j’avais défendu cette position sur ce forum. Aujourd’hui, tout le monde découvre l’homme dans sa vraie nature, capable de tout et prêt à tout pour nuire. Attention, ne le cherchez pas!!!

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 3 semaines

      Metognon est un APE à la retraite et faire l’association entre ses actifs en relation avec ses potentielles sources de revenus est bien possible aussi bien techniquement que matériellement. Il ne sert à rien de créer la psychose au sein de l’opinion. Il faut laisser la justice aller jusqu’au bout.

      Vous aviez suggéré ici même au tout debut de cette affaire l’impossibilité d’apporter la preuve d’une quelconque culpabilité de Metognon. C’est rassurant de voir que vous semblez désormais vous rendre de votre erreur d’appréciation.

      • Avatar commentaire
        AHISSOU 3 semaines

        @Agadjavidjidji! “faire l’association entre ses actifs en relation avec ses potentielles sources de revenus” pour aboutir à la conclusion qu’il a touché les 71 millions et l’envoyer en prison? C’est ce raccourci que je soupçonne et crains.

    • Avatar commentaire
      Sourou 3 semaines

      Cesser de raconter des coups. Un opérateur ne stoke pas vita aeternam les sms d’un abonné. Comment voulez-vous remonter aux sms qui datent de plus de 2 ans ?

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 3 semaines

    SI TALON EST UN HOMME AVEC DES COUILLES EN FORME QU’IL TOUCHE UN SEUL CHEVEU DE CANDIDE AZZANNAI .
    LA PROCHAINE PERSONNE SUR LA LISTE APRES METOGNON, C’EST AZIZ ET ENFIN LES PORCS ET COCHONS AURONT LA LONGEVITE .
    IL N’EST PAS ETONNANT QUE TALON FASSE LA MEME POLITIQUE QUE YAYI CAR IL A ETE SON SOUS COUVERT IL Y A PEU !
    TRISTE POUR LE BENIN.

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 3 semaines

    Vous lisant, je constate que vous êtes unanimement restés sous le même angle d’opinion !

    Vous allez beau jaser à vos diverses manières mais il n’y aura pas au Bénin une justice spéciale et singulière pour un prévenu quoiqu’il soit syndicaliste, du PCB ou de je ne sais où. Il doit limer ses dents contre les barreaux comme quiconque. Des preuves de transaction de fonds et de biens en nature sont établies, point barre !!!

    Ne serait-ce qu’une fois, pensez aussi aux prévenus qui n’ont personne et qui ne sont pas en mesure de mobiliser la foule derrière eux pour faire pied-de-grue devant les bureaux de la BEF.

    Quelle sorte de justice voulez-vous au juste au Bénin ??? C’est plutôt vous qui faites ainsi la promotion du ‘’deux poids deux mesures’’.

    • Avatar commentaire
      aziz 3 semaines

      Toffa..!!!

      Je ne te souhaite pas d’etre victime de l’injustice..

      Ici tout le monde souhaite qu’on en finisse..avec..les prévarications,la mauvaise gouvernance..qui est devenue un cancer sociétal..dans ce pays..

      Naturellement..il faut commencer..par quelque part..

      Mais lorsqu’on a des dossiers..en instances bloqués..dans nos tribunaux…et qui concernent les princes qui nous gouvernent…celà crée un probleme d’équité

      Et tu sais tres bien…le beninois..ne supporte pas…l’injustice et le deux poids deux mesures

      A tittre personnel…que métégnon soit confondu et rende des comptes..ne me géne pas du tout..mais que les autres rendent..3aussi les compte ..puisque la justice est rendue au nom du peuple et non…au nom d’un clan

      • Avatar commentaire
        Prince Toffa 1er 3 semaines

        @Aziz

        Où est l’injustice ???

        Que l’appareil judiciaire procède à une poursuite sélective des présumés n’est pas une injustice mais une question de calculs politiques de nos gouvernants ou bien de la levée de l’immunité qui va surement échouer.

        Nombreux sont des députés trainant des casseroles bien tapis à l’assemblée et qui se servent de l’immunité comme carapace de protection. La levée de l’immunité n’est pas du ressort de l’exécutif mais de l’ensemble des députés. Si des loups se protègent entre eux, c’est la faute à notre Constitution qui est démodée et truffée d’incorrections mais le peuple préfère bloquer sa révision et continue à faire chemin avec.

  • Avatar commentaire
    Bossouko 3 semaines

    les Rupturiens ne sont bêtes c’est de la comédie pour distraire le peuple et détourner l’attention sur les reformes encours!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 semaines

    Qu’ils s’en  prennent au vieux soglo pour le jeter direct en prison , il n’y a qu’un pas ; ces ruptu…. sont devenus fous 

  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    Azanai..sera certainement l’une des prochaine victime..

    C’est sur que les officines..cherchent les moyens de lui coller une affaire…

    Mais..moi je crois en dieu…et seul lui est capable de délivrer ce peuple..par une alchimie dont il a le secret..

    Voyez vous..l’homme ne tire jamais les enseignements divins..tant qu’il est aveuglé par le pouvoir

    Robert mugabé..ne savait pas..qu’il allait tomber..il y a juste..deux semaines..et pourtant par une maldresse..que dieu lui a inspiré…il vient de tomber du haut

    Les rupturiens…surs d’eux memes..vont l’apprendre..à leur dépend..j’en suis sur……..

  • Avatar commentaire
    Vince 3 semaines

    Si vous avez caché un cadavre, alors vous serez la prochaine victime.