Bénin : La dotation liée aux cantines scolaires reconduite in extenso

Bénin : La dotation liée aux cantines scolaires reconduite in extenso

Le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou a défendu son projet de budget pour la gestion 2018. C’était le vendredi dernier au palais des gouverneurs dans le cadre de l’étude en commission budgétaire.

Débats autour du premier rapport sur la révision de la constitution: L’argent divise les députés

Ce projet de budget 2018 du Memp est estimé à environ 106.394.300.000 Fcfa contre 107 milliards Fcfa pour le compte de l’année 2017. Cette légère diminution serait due au fait que le budget prend en compte la gestion, le pilotage du sous-secteur des enseignements maternel et primaire, les questions liées à l’accès, à l’équité et à la rétention dans le sous-secteur y compris la question liée à la qualité de l’enseignement.

Entre autres priorités évoquées par le ministre Salimane Karimou, figure la question des cantines scolaires. A ce niveau, le ministre rassure que le montant de 2017 sont reconduits in extenso et également tout ce qui est lié au bon fonctionnement de l’école notamment la question d’infrastructures scolaire.

La question des infrastructures et celle des recrutements n’ont pas été occultées puisque le Memp rassure également que le recrutement du personnel enseignant va se poursuivre au cours de 2018. Ce qui fait que la part réservée au personnel tourne environ autour de 70% de ce budget 2018. Les députés au cours de leurs diverses préoccupations, ont estimé que ce que l’Etat a mis à la disposition dudit ministère n’est pas encore à la hauteur des attentes et des besoins.

Ils ont promis qu’ils pèseront de tout leur poids pour qu’il ait une amélioration notamment en matière d’infrastructures scolaires. Cependant, ils ont estimé que l’Etat doit pouvoir encore fait un effort en matière d’investissement au niveau du Memp

Commentaires

Commentaires du site 0