Bénin : Le gouvernement fait faux bond aux députés

Bénin : Le gouvernement fait faux bond aux députés

Quatre questions au gouvernement étaient prévues pour être débattues au palais des gouverneurs à Porto-Novo, à la faveur de la séance plénière d’hier au parlement.

A la suite de l’incendie de Louho, le président Houngbédji assiste les sinistrés

Malheureusement, les membres du gouvernement ont une fois encore brillé par leur absence, laissant les députés sur le carreau. Une situation qui vient s’ajouter aux nombreux faux bonds des ministres du régime de Talon.

Cette situation on s’en rappelle, avait fait l’objet de critiques dans le rapport d’activités du président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji. Voilà qu’elle se répète. Hier au cours de la plénière et face au constat de l’absence du gouvernement à l’hémicycle, le président Adrien Houngbédji a fait vérifier si le secrétariat du gouvernement a bel et bien reçu l’invitation du parlement. Ce que le Secrétaire général administratif de l’institution parlementaire a confirmé.

Malheureusement, le constat amer qui a été fait hier à l’hémicycle est qu’aucun député, aussi bien de la majorité parlementaire que de la minorité parlementaire, n’a levé le doigt pour dénoncer cet état de chose. Au contraire, certains députés tels que André Okounlola, Jean-Marie Alagbé et d’autres, ont souhaité qu’un terme soit mis aux séances des questions au gouvernement en cette période de session budgétaire. Une fois cette période passée, ces séances pourraient reprendre normalement. Face à ce mutisme complice des parlementaires, on se demande si les députés jouent véritablement leur rôle de contrôle de l’action gouvernementale.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    PATRIOTE 3 semaines

    qui joue de qui dans cette affaire, c’est seulement le peuple qui est trompé, ils mangent dan la même marmite la nuit et le jour ils nous font croire du n’importe quoi, qui veut contrôler qui, un voleur peut contrôler un autre voleur. fio la kpo é dé

  • Avatar commentaire
    attang 3 semaines

    malheureusement non nous avons affaires à des opportunistes