Bénin : Dona Jean-Claude Houssou remet l’Eau et les Mines à Seidou Adambi

Bénin : Dona Jean-Claude Houssou remet l’Eau et les Mines à Seidou Adambi

Il y a quelques jours, le chef de l’Etat béninois a procédé pour la première fois au remaniement de son gouvernement. Ce lundi 30 octobre 2017, le nouveau ministre de l’Eau et des Mines a pris sa part de prérogatives auprès de son ainé Dona Jean-Claude Houssou.

Autorité du Bassin de la Volta : le ministre Houssou à la présidence du Conseil des ministres

C’est désormais une réalité. Le ministère de l’Energie, de l’Eau et des Mines est scindé en deux entités distinctes. A côté du département de l’Energie, désormais géré par Dona Jean-Claude HOUSSOU, le chef de l’Etat, le président Patrice Talon, a décidé de créer un autre dédié exclusivement à l’Eau et aux Mines.

Et depuis, Séidou Samou Adambi, nommé ministre en charge de cette dernière entité, a pris officiellement ses fonctions. C’était ce lundi 30 octobre 2017 dans l’enceinte du désormais ministère de l’Energie.

C’est aussi l’occasion pour le représentant du syndicat des travailleurs de décerner son satisfecit total au ministre Dona Jean-Claude Houssou qui a su se mettre au diapason de la tâche à lui confiée. Selon Eric Sokpin, malgré la réduction de ses prérogatives, il doit continuer sur la même lancée afin d’atteindre les objectifs fixés dans le domaine de l’Energie. Toutefois, il a exprimé la disponibilité des travailleurs à accompagner le nouveau ministre à la seule condition qu’il soit à leur écoute pour la résolution réelle des problèmes dans le domaine de l’Eau et des Mines.

Pour le ministre Jean-Claude Houssou qui a désormais en charge le secteur de l’Energie, son jeune collègue n’a rien à craindre. « Mon frère nouveau ministre de l’Eau et des Mines peut compter totalement de jour comme de nuit sur mon appui et celui de mon cabinet… Je lui souhaite bonne chance et bienvenue au gouvernement… », Dit-il.

Le nouveau ministre en charge de l’Eau et des Mines a remercié son prédécesseur pour sa disponibilité, et surtout ses conseils d’ainé. Il a promis faire ce qui est en son pouvoir pour maintenir le cap et donner satisfaction aux nombreuses populations béninoises qui attendent beaucoup dans ce secteur aussi bien sensible que stratégique.

Reconnaissance du syndicat au Ministre de l’Energie

Depuis hier lundi 30 octobre 2017, le ministère de l’Energie, de l’Eau et des Mines devient ministère de l’Energie. L’autre section concernant l’Eau et les Mines est confiée au jeune Séidou Samou Adambi. Ainsi en a décidé le chef de l’Etat, le président Patrice Talon. Sans surprise, le portefeuille du ministère de l’Energie est toujours dans les mains de Dona Jean-Claude Houssou. Une reconnaissance du chef de l’Etat envers sa personne pour les nombreux efforts consentis dans le secteur de l’électricité. Car, nul n’ignore aujourd’hui que le Bénin vient de très loin en matière de fourniture d’énergie électrique. Les périodes de coupures intempestives et de délestage sauvage étant désormais de vieux souvenirs. Même si certaines interruptions liées à la distribution du courant électrique restent encore d’actualités. Ce qui est évident, ses œuvres ne sont pas passées inaperçues du côté des syndicalistes de la maison. Eric Sokpin, leur représentant, a loué ses qualités d’écoute et d’humanisme. Par conséquent, il a invité le ministre de l’Energie à poursuivre sur la même lancée. En tout cas, si le ministre Dona Jean-Claude Houssou a été maintenu au gouvernement, c’est parce que le président du Bénin, chantre de la Rupture, croit encore en ses capacités pour mener à bien les réformes entreprises dans ce secteur. Il en a les compétences et il a le devoir de combler les attentes des populations béninoises qui voient de plus en plus le bout du tunnel.

Source : Ministère  de l’Energie

Commentaires

Commentaires du site 0