Bénin : Laurent Mètongnon va répondre à la convocation de la BEF de ce jour

Bénin : Laurent Mètongnon va répondre à la convocation de la BEF de ce jour

Annoncée depuis la fin de semaine dernière après le passage du directeur général de la Cnss, Dramane Diatéma, l’audition de l’ancien président du Conseil d’administration de la Cnss Laurent Mètongnon, est prévue ce jour à la Brigade économique et financière à 10 heures.

Bénin : Le Pcb réagit vigoureusement aux attaques contre Laurent Metongnon

C’est le début d’une affaire qui sera certainement riche en rebondissements, en réactions et en émotions. La convocation de Laurent Métongnon à la brigade économique et financière sera certainement inscrite dans les annales de l’histoire politique béninoise post-démocratique.

Cette convocation avait été annoncée par certains analystes qui estiment que le gouvernement devrait aller jusqu’au bout de sa logique. Celle d’ester en justice des personnes impliquées dans l’affaire de placement par la Caisse nationale de sécurité sociale Cnss, de dépôts à termes d’environ 17 milliards auprès de la Banque internationale du Bénin. Une affaire dont l’annonce par le communiqué du conseil des ministres avait suscité indignation et émoi au sein de l’opinion. Opinion dont une bonne partie s’était demandé si les faits avancés par le gouvernement étaient un canular. Laurent Mètongnon jouissant d’une réputation d’homme intègre et de bonne moralité.

Le passage de l’ancien président du conseil d’administration ce jour devant les enquêteurs de la brigade économique et financière entre dans le cadre de l’information judiciaire qui est ouverte sur les placements des dépôts à termes par la Cnss. Il sera certainement question d’auditionner le tiers, sur d’une part le processus décisionnel qui présidait au placement de ces dépôts à termes auprès de la Bibe. Puis, sur la perception supposée de commissions occultes dont a fait mention le communiqué du Conseil des ministres, et dont le montant est estimé à environ 71 millions Fcfa. Le passage de Laurent Mètongon devant la Bef ce jour se fera sans que ce dernier n’ait été auditionné au préalable par l’inspection générale des finances, que le gouvernement a pourtant présenté comme auteur du rapport qui a fondé sa décision.

Malgré ce hiatus, l’entourage de l’ancien président de la Cnss indique que Laurent Mètongnon répondra effectivement à la convocation. Lui qui clame depuis n’avoir rien à se reprocher. C’est naturellement qu’il est disposé à aller s’explique sur ces affaires. Mais certains admirateurs du syndicaliste craignent que le jour choisi pour son audition (vendredi), soit un prétexte pour le garder au moins jusqu’au lundi 20 novembre 2017. Des appréhensions qui n’ébranlent pas du tout le principal concerné, Laurent Mètongnon, qui selon ses proches est tout serein. En rappel, c’est le communiqué du Conseil des ministres du 1er novembre 2017 qui a révélé l’affaire de placement de dépôts à termes à la Cnss, auprès de la Bibe de 2014 à 2015. Période qui correspond au moment où Laurent Mètongnon était Pca de la Cnss. Le même communiqué a évoqué la perception par les membres du conseil d’administration et de la direction générale de l’époque, de commissions occultes d’environs 71 millions Fcfa. La suite de la procédure devrait nous fixer définitivement

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire
    aziz 4 semaines

    Dans l’ordre normal des choses..chacun doit répondre de ses actes,rendre des comptes..enfin dans ce pays…

    C’est ce que nous réclamons toujours…

    Le systeme judiciaire..pris comme une entité..répondre à une convocation..est normal..

    Ce systeme..doit rester neutre,impartial..et crédible…puisque le seul.rempart contre les abus..

    Cependant…les amis de talon…qui ont des dossiers lourds..doivent passer à la DIC…..

    Pas de deux poids deux mesures

  • Avatar commentaire
    Bossouko 4 semaines

    SEGNI ! Merci de nous rappeler cette circonstance.

  • Avatar commentaire
    SEGNI 4 semaines

    Si Métognon est clean et ne se reproche rien, vous ne vous demandez pas chers avatars, pourquoi les trois membres du patronat du président Ajavon ( en dénonçant ce placement en 2013) avaient voté contre, personne ne voyait la justesse de ce qu’ils disaient. Seuls les membres du gouvernement et ceux des syndicats tous nécessiteux ont fait le mauvais job du placement. Prétentieux et inconstants béninois!

  • Avatar commentaire
    Bossouko 4 semaines

    Amaury! J’ai honte a votre place , si c’est ca que reprochez vous a Talon????? Il n’a pas une responsabilité personnelle de sa gestion puisque toutes les decisions sont prises par tout le gouvernement.Mon Œil

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 4 semaines

      Donc quand Talon s’est fait payer des milliards sans aucune certification d’aucune structure indépendante c’est avec l’accord du gouvernement?

      Pourquoi le ministre des finances ordonne des audits avant de payer les dettes de l’État envers les opérateurs économiques et pas pour les entreprises de Talon?

      Il n’y a aucune gouverment au Bénin. Talon fait comme bon lui semble. Les ministres sont dans l’incapacité de prendre des décisions en toute indépendance.

    • Avatar commentaire
      Amaury 4 semaines

      @Boussouko,

      Apparemment vous ne comprenez rien. Votre soutien aveugle et idiot vous empêche de lire, de réfléchir et de répondre convenablement.

      Vous êtes un klébé.

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 semaines

    Bien sûr qu’il répondra à la convocation et contrairement à ce que dit @Agadjavivi.. il n’y a aucune raison pour le garder la-bas, le faire serait de la pure provocation. Le fonctionnement d’un CA est clair et il n’est écrit nulle part que seul le Président doit porter la responsabilité d’un acte pris collectivement.

    Mais comme nous avons un pied et demi dans l’Etat voyou, rien ne m’étonnera.

  • Avatar commentaire
    adam zacharie 4 semaines

    c’est un citoyen comme tout le monde s’il est coupable il doit répondre de ses actes devant les tribunaux compétents de notre pays.

  • Avatar commentaire
    Tundé 4 semaines

    Souhaitons lui un bon weekend ….

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 semaines

    Metognon à la BEF  😂😂😂😂 les pauvres inspecteurs doivent s’attendre à recevoir de bonnes leçons en économie gestions 

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 4 semaines

    Que le gap se prépare à marcher et dormir à la bef

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 4 semaines

      Que ce Sonagnon se différencie de moi!!!

      Si Patrice TALON ne dort pas à la BEF aucun autre béninois ne doit dormir à la BEF pour des faits présumés liés à la délinquance économique et financière.

      Telle est ma position, par conséquent Mr METOGNON doit rentrer chez lui quelque soit ce qu’on va lui reprocher.

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji 4 semaines

        Rentrer chez lui “quelque soit ce qu’on va lui reprocher”. Et Sonagnon vient de franchir un nouveau palier dans la bê.tise.

        S’il se trouve que Metognon doit être gardé, il le sera et rien ne se passera.

        Mark my words.

        • Avatar commentaire
          Sonagnon 4 semaines

          Je voudrais bien que tous les prédateurs de l’économie rendent compte à la justice.

          Mais il faut qu’on commence par le premier d’eux tous!!!

          Et il n’y aura aucune preuve contre Metognon.
          Donne t on les commissions occultes contre décharge?

          S’il est vrai que le CA a reçu des commissions, c’est le seul président qui a reçu? Et c’est lui seul qui a autorisé le placement?
          Cette justice aux ordres n’est pas crédible.

      • Avatar commentaire
        touraa 4 semaines

        je demande à la rédaction de lui retiré ce nom