Bénin : Oumar Tchomogo apporte des clarifications sur plusieurs sujets

Bénin : Oumar Tchomogo apporte des clarifications sur plusieurs sujets

Invités de l’émission sportive sur la chaîne nationale ce samedi 04 novembre 2017, Oumar Tchomogo, Vizir Touré et Jonas Bidé, ont essayé d’apporter des éclaircissements sur les différentes équipes nationales dont ils ont la charge.

Après le match Congo # Bénin : Les Ecureuils du Bénin déjà au bercail

L’absence de Yannick Aguèmon pour les prochaines journées FIFA, le probable retour de certains joueurs et la fin du contrat d’Oumar annoncée pour fin décembre, ont été l’essentiel à retenir de ce passage de moins d’une demi-heure.

L’entraineur des Ecureuils A et A’ du Bénin, s’est étendu sur plusieurs points ce samedi. Accompagné de Vizir Touré son adjoint et de Jonas Bidé, entraineur des gardiens, Oumar Tchomogo s’est dit fier d’avoir bâti une équipe locale sur qui il peut compter et travailler pour l’avenir.

« Il ne faut pas oublier qu’on vient de loin. Depuis 3 ans on n’avait pas de championnat. On a commencé avec le soutien et la volonté politique du ministère et d’Anjorin Moucharaf, qui a voulu à un certain moment que l’on mette sur pied une équipe locale. Aujourd’hui l’équipe A’ peut toujours apporter à l’équipe A », affirme l’ancien capitaine des Écureuils.

Concernant les éliminations du Bénin dans les matches couperets, il assume les critiques à son endroit en saluant aussi le fait que le Bénin ait renoué avec les matches amicaux en journées Fifa, car c’est une manière de jauger l’équipe.

Oumar Tchomogo a ensuite souligné l’importance de la formation à la base, l’importance de commencer à former les jeunes dans l’optique de remplacer dans l’avenir les cadres comme Stéphane Sessègnon. Il a notamment affirmé que l’équipe A’ constitue un tremplin pour celle fanion.

Yannick Aguèmon absent, Didavi en route !!!

L’ancien joueur d’Amiens a évoqué l’absence de Yannick Aguèmon pour les rendez-vous de la semaine prochaine, car ses parents n’ont pas été convaincus du fait que le Bénin a besoin de leur enfant. Conséquence, il ne sera pas là pour les prochains matches amicaux. “Aguèmon ne vient pas pour ces deux matches. On a pas su à un moment aller booster les parents, les motiver et faire comprendre qu’on a besoin de lui pour défendre les couleurs du Bénin. Le problème de Aguèmon reste en suspens”, explique t-il. Le sélectionneur béninois s’est aussi prononcé sur le cas de Daniel Didavi, allemand de nationalité, évoluant du côté de Wolfsburg et qui réalise un bon début de saison.

« Je pense qu’on pourrait retrouver Didavi en sélection nationale » a-t-il fait savoir, tout en mettant l’accent sur le fait que c’est tout un processus qui aboutit à ce qu’un joueur, binational ou non, vienne défendre les couleurs de sa nation.

« Didavi n’est pas le seul dans le cas… Après il faut voir toute la politique qui est derrière. Il faut l’implication de la FBF, du Ministère. Il faut aller convaincre les parents », explique-t-il. Il a lancé un appel au Ministre et à la Fédération qui se penchent aussi sur des projets du genre, à aller rencontrer les joueurs et les motiver à venir jouer pour leur pays d’origine.

Les portes de l’équipe toujours ouvertes

Par rapport à la question du choix entre Poté et Mounié, Oumar a mis l’accent sur la forme actuelle des joueurs, laquelle orientera son choix.

« Les portes sont toujours ouvertes pour Rudy Gestede. Fréderic Gounongbé a une chance de revenir dans l’équipe. Réda Johnson, aucune nouvelle de lui car entre temps c’est lui-même qui a refusé de revenir en sélection. On ne peut pas forcer un joueur à venir jouer pour l’équipe nationale », dixit Tchomogo.

En ce qui concerne son contrat qui vient à terme en Décembre 2017, il laisse le dernier mot au comité de la fédération. « Je n’ai pas un titre foncier en sélection. Je suis arrivé faire un boulot. Je pense que les statistiques sont là. Je vais continuer à travailler. S’il faut renouveler il n’y a pas de souci. Il a beaucoup de choses à revoir et à faire, donc j’attends. »❒

La délégation du Bénin s’envole ce jour pour le Congo

L’équipe nationale du Bénin s’apprête à jouer un match amical contre le Congo ce mercredi 8 novembre 2017. La délégation du Bénin quitte Cotonou ce lundi 6 novembre 2017. Pour ce match, l’entraineur Oumar Tchomogo doit se passer de Yannick Aguèmon. Initialement convoqué, le joueur ne va pas rejoindre le groupe. Donc, Oumar Tchomogo va se contenter de 20 joueurs pour ce match et celui face à la Tanzanie prévu pour le dimanche 12 novembre 2017❒

Liste des 20 Écureuils

Gardiens (3)

1- Fabien Farnolle (Malatyaspor/Turquie)

2- Saturnin Allagbé( Niort/ France)

3- Steve Glodjinon (JAC/ Bénin)

DÉFENSEURS (6)

4- Olivier Verdon (Bordeaux/ France)

5- Khaled Adénon (Amiens/France)

6- David Kiki ( Brest/France)

7- Cédric Hountondji (Gazelec Ajaccio/ France)

8- Nabil Yarou( Buffles/Bénin)

9-Rodrigue Fassinou (Aspac/ Bénin)

Milieux (8)

10- Djiman Koukou (Lens/ France)

11-Stéphane Sessegnon (Montpellier/France)

12-Jordan Adeoti (Auxerre/France)

13-David Djigla (Niort/ France)

14-Jodel Dossou (Austria Lustenau/Autriche)

15- Charbel Gomez (Esae/Bénin)

16-Ibrahim Ogoulola (Requins/ Bénin)

17-Mama Seibou (Aspac/ Bénin)

Attaquants (3)

18-Steve Mounié (Huddersfield/Angleterre)

19-Mickaël Poté (Apoel Nicosie /Chypre)

20-Marcellin Koukpo (Buffles/ Bénin)

Commentaires

Commentaires du site 0