Les députés de la minorité parlementaire et l’ancien ministre de la défense Candide Azannaï, ont eu une rencontre il y a quelques jours à Cotonou. Rencontre au cours de laquelle les élus du peuple et le président du parti Restaurer l’Espoir, ont abordé des sujets d’intérêt commun. Valentin Djènontin, Léon Ahossi, Abiba Dafia Wassangari, Nourénou Atchadé, Justin Adjovi, Atao Hinnouho et compagnie, sont surtout allés féliciter le député de la 16e circonscription électorale pour son courage et le respect de la parole donnée.

En effet, avant son entrée au gouvernement en 2016, Candide Azannaï aurait dit à ses collègues lorsqu’il était encore au parlement, que si l’actuel chef d’Etat ne respectait pas ses engagements, même en tant que ministre de la République, il démissionnerait. Effectivement, il a déposé le tablier en mars dernier et s’est officiellement déclaré de l’opposition au cours du dernier congrès de son parti au palais des congrès de Cotonou.

L’homme avait promis aux Béninois qu’une fois au pouvoir, Patrice Talon travaillerait à consolider davantage les acquis démocratiques et à réconcilier la classe politique. Malheureusement, on assiste au contraire. Le front pour le sursaut patriotique (Fsp) et les  responsables des centrales et confédérations syndicales, ont toujours affirmé que les acquis démocratiques sont de plus en plus menacés sous l’actuel régime… une classe politique divisée, une crise sans issue apparente dans de nombreux secteurs vitaux du pays, etc.

La réorganisation de la classe politique en vue des positionnements pour les législatives de 2019 a aussi certainement dû faire objet d’échanges au cours de cette rencontre

9 Commentaires

  1. Il m’arrive de détester certaines personnes..dans ma vie…parce que leurs gueules ne me plaisent pas..et ceci sans raisons objectives

    Il m’arrive aussi..de rendre hommage..leur oter le chapeau..à des personnes..en fonction..d’un certains nombres de postures que je considère les miennes..

    Autrement..dit il m’arrive d’ette en contradiction avec moi

    • “détester certaines personnes..parce que leurs gueules ne me plaisent pas…sans raisons objectives” Notre “sultan” soufi au confessionnal !

      “il m’arrive d’ette en contradiction avec moi” Qui a dit qu’au Bénin, tout était perdu ? 

  2. Je suis entièrement d’accord avec vous monsieur Migbo. Il pense surtout aux bien être de la population !!!!et aux développement de la population .cest homme de parole

  3. AZANNAI est un homme de conviction. Un homme qui ne fait pas la politique pour son ventre ou pour ses finances mais pour le mieux être de son peuple. Il mérite notre soutien et notre admiration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire