Bénin : Alassane Seidou dément la rumeur sur la privatisation du CNHU

Bénin : Alassane Seidou dément la rumeur sur la privatisation du CNHU

Le ministre de la santé a animé cet après-midi un point de presse à Cotonou. C’était l’occasion pour Alassane Seidou de rappeler les efforts fait par le gouvernement pour satisfaire certaines revendications des travailleurs.

Tabagisme : Vaste campagne de sensibilisation dans les collèges au Bénin

Il a aussi  profité de ce créneau pour démentir les rumeurs qui se propagent sur une imminente privatisation du Cnhu. Selon Alassane Seidou, le gouvernement a montré dernièrement des signes de bonne volonté quant à la satisfaction des revendications des agents de santé.

A l’en croire, une somme de 2 milliards 469 millions 158 mille sera immédiatement versée aux travailleurs en règlement du tiers des arriérés des primes de risque et de motivation qui leurs sont dus.

Concernant les doléances d’ordre administratif, elles sont en cours de satisfaction croit savoir le ministre. Quant à la demande relative au rapportage de la décision de création d’une commission de mise en œuvre des réformes, le ministre estime qu’elle va au-delà des prérogatives des syndicalistes. Pour Alassane Seidou, satisfaire cette revendication revient à empêcher la concrétisation des réformes.

Les rumeurs sont fausses

Le ministre de la santé est également revenu sur les rumeurs qui circulent à propos d’une éventuelle privatisation du CNHU. Pour « Alassane Seidou aucun hôpital ne sera privatisé » et personne n’envisage acheter le CNHU avec son argent. Il est juste question d’adopter un nouveau mode de gestion pour plus d’efficacité et d’efficience.

De l’avis du ministre, cette rumeur est fausse parce que le « Cnhu est et restera dans le patrimoine de l’Etat ». Allasane Seidou s’est aussi attaqué au nombre pléthorique des syndicats du secteur de la santé. Selon le ministre cet état de chose ne favorise pas le dialogue.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    aziz 2 semaines

    Je reconnais..que les agents des services de santé…juste apres les indépendances..faisaient leur boulots..pour lequel ils sont payés

    Les infirmiers assumaient,les agents sanitaires..aussi…

    Depuis la révolution de 1972..tout est foutu par terre…et toutes les tares du négre…que nous sommes ..ont fait surafece..et nous gouvernent encore..

    Oui..la colonisation…était une bonne chose..puisque.elle nous a sorti des ténébres…on se gérait bien…et chacun savait.ce qu’il devait faire

    Dans le concept..de l’indépendance…hélas..nous avons récullé..à tout point de vue…à tel point que les grands singes,les bono bono..sont encore mieux organisés que nous..

    J’ai dit que les beninois…sont des micros céphalés…je l’assume…et il y aura rien…piammmm

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou 2 semaines

    Quelles rumeurs sont fausses?? Pouvait-il dire autrement?? Quand on a mis en concession les Parcs animaliers, qu’est devenu le CENAGREF? Que sont devenues nos fores Eaux et Forêts formées et payées à grands frais par le contribuable? On veut mettre en concession le CNHU, et une fois qu’un privé l’aura pris, on lui rembourse les 8 milliards de dette de l’Etat envers le CNHU. N’est-ce pas l’argent du CNHU qui achète le CNHU? Pourquoi l’Etat ne peut-il pas rembourser ces dettes envers le CNHU maintenant pour lui permettre de souffler et améliorer ses prestations. On attend d’abord de le céder à un proche en plus de plusieurs milliards comme bonus. Vous appelez ça comment???