Burkina-Faso: Trois civils blessés dans l’attaque d’un véhicule de l’armée française

Burkina-Faso: Trois civils blessés dans l’attaque d’un véhicule de l’armée française

Des individus non encore identifiés ont lancé dans la soirée de ce lundi 27 novembre 2017 à Ouaga une grenade sur un véhicule de l’armée française.

Mali : Le ministre de la justice dépose sa démission

Après cette attaque, on déplore un bilan de trois blessés dans les rangs des civils. Survenue un peu avant l’arrivée du président français Emmanuel Macron dans le pays, cette attaque a été bien peaufinée par ces agresseurs qui se sont pris à un des minibus de la délégation française qui se rendait à l’université Joseph Ki-Zerbo.

Selon les autorités, les assaillants ont filé pendant des heures une des navettes, qui relient régulièrement l’ambassade de France à la caserne de l’armée française à la sortie nord de la ville, avant d’essayer de perpétrer leur forfait au niveau d’un l’hôpital.

Pour ces sans foi ni loi seraient toujours en fuite. Du côté des autorités françaises on parle d’une vitre qui a été cassée par un jet de pierre, et relève que le président Macron n’était pas là en ce moment. Il était en tête à tête avec son homologue burkinabè.

Commentaires

Commentaires du site 0