Détention de Mètongnon et consorts : La Cstb annonce une grève inédite mercredi

Détention de Mètongnon et consorts : La Cstb annonce une grève inédite mercredi

La mise sous mandat de dépôt du syndicaliste et ancien Président du Conseil d’Administration de la Cnss, Laurent Mètongnon, ravive la mobilisation de la Confédération des syndicats des travailleurs du Bénin (Cstb) à l’égard de l’exécutif.

Affaire Metongnon – Cnss : Gustave Assah s’étonne qu’on n’ait pas accusé tout le Ca

Dans un communiqué daté du 24 novembre dernier et signé de son secrétaire général, Nagnini M. Kassa Mampo, le syndicat invite les travailleurs de tous les secteurs à observer une grève générale de 48h, du mercredi 29 au jeudi 30 novembre 2017.

Objectif de cette grève : exiger la libération de Laurent Mètongnon injustement détenu selon la Cstb, et par la même occasion la satisfaction des revendications de tous les travailleurs, tous secteurs d’activité confondus. (Lire ici l’intégralité du communiqué).

CSTB : COMMUNIQUE AUX TRAVAILLEURS

Ce vendredi 24 novembre 2017 s’est tenue à Cotonou une session extraordinaire du Comité Confédéral National de la CSTB, suite au dépôt en prison de nos camarades Laurent METONGNON, Moussa ADEGOKE, tous représentants des centrales et confédérations syndicales au sein du Conseil d’Administration de la CNSS de 2013 à 2016. Le comité, après analyse de cette situation nouvelle, fait remarquer qu’en jetant Laurent METONGNON en prison, Patrice TALON veut obliger tout le monde à se taire afin qu’il continue de piller, de voler les ressources publiques, sans que personne ne crie holé! Or le CCN, dans sa déclaration du 02 novembre 2017, avait dit que « les travailleurs ont raison de refuser de continuer de produire pour les poches de Patrice TALON et Compagnie ».

Le Conseil Confédéral National sur cette base, à retenu de déclencher une grève d’avertissement de 48 heures les mercredi 29 et jeudi 30 novembre 2017, pour exiger la libération immédiate de Laurent METONGNON, de Moussa ADEGOKE et de leurs coaccusés, abusivement mis en prison contre toute légalité en vigueur, et pour exiger la satisfaction immédiate de toutes les revendications des travailleurs de tous les secteurs, sans conditions. Il en appelle à la mobilisation générale de toutes les fédérations syndicales de tous les syndicats et de tous les travailleurs, pour faire connaitre un succès éclatant à cette grève d’avertissement.

Cotonou, le 24 novembre 2017
Pour le CCN, le Secrétaire Général Confédéral
Nagnini M. KASSA MAMPO

Commentaires

Commentaires du site 0