Alors que la crise secoue son propre pays Faure Gnassingbe intervient en tant que médiateur au Libéria. Et pour cause le président togolais est actuellement président en exercice de la CedeaoAu Liberia les élections présidentielles sont suspendues. Et ce après l’annonce des magistrats de la Cour suprême chargés d’examiner les allégations de fraude formulées par un des candidats, Charles Brumskine, éliminé dès le premier tour.

Arrivé 3e, M. Brumskine a dénoncé des fraudes massives. Pour tenter donc de résoudre la crise Faure Gnassingbe et son homologue guinéen Alpha Condé (président en exercice de l’Union africaine) se sont rendus au Liberia pour rencontrer la classe politique.

Après l’annonce de la Cour suprême, Georges Weah, candidat arrivé en tête à exprimer ses craintes quant à un possible risque d’instabilité dans le pays. Les deux médiateurs ont appelé la classe politique au calme en attendant de rencontrer les différents acteurs.

Sur la toile, de nombreux togolais de l’opposition ont raillé le président Gnassingbé ironisant sur sa volonté d’empêcher une crise au Libéria alors qu’il était incapable de résoudre celle de son pays.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom