Arrêté sur l’expulsion de Stephen BLEWETT : réaction de la direction de MTN-Bénin

Arrêté sur l’expulsion de Stephen BLEWETT : réaction de la direction de MTN-BéninLe DG MTN et le président Patrice Talon

Nous l'annoncions il y a quelques minutes. Le DG MTN, Stephen BLEWETT a été expulsé du territoire béninois par arrêté ministériel signé de M. Sacca Lafia. Face à cette annonce la direction générale de MTN-Bénin a décidé de réagir.

Bénin : la grogne contre les opérateurs de téléphonie mobile Moov, Mtn et Glo se poursuit

Se disant surprise par cette nouvelle la direction générale de MTN annonce qu’aucune communication n’a été transmise à cet effet. Elle rejette les accusations contenues dans l’arrêté. Lire ci-dessous le communiqué de MTN. Lire l’arrêté d’expulsion ici.

Commentaires

Commentaires du site 14
  • Avatar commentaire

    il veux tuer ce pays

  • Avatar commentaire

    c’est a cause de l’argent

  • Avatar commentaire

    En lisant le communiqué de la direction de MTN, on voit l’éloge dressé à l’intention de Mr. BLEWETT: “… un membre très respecté de la communauté e du secteur des télécommunications… il a toujours manifesté son respect pour les lois de la République du Bénin.” Alors, quand je lis cela, je tombe des nues et cela me fait bondir. Il n’a JAMAIS, je dis bien JAMAIS répondu aux incessantes demandes légitimes qui lui sont adressées par courrier pour rétablir une injustice commise par sa société. Merci les avocats du diable…

  • Avatar commentaire
    KHYTTINS Il y a 6 mois

    Que le ministre LAFIA nous explique clairement ce que le gouvernement lui reproche.

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou Il y a 6 mois

    Le type n’a rien fait du tout. M. Talon veut mettre MTN à la porte pour le replacer par Orange. Est-ce qu’il a une part dans Orange? Je n’en sait rien. Est-ce pour contenter Macron après l’épisode de Bolloré au port et le fiasco de Paris? C’est possible. Mais une chose est sûre, on cherche le poux sur la tête touffue du DG MTN pour avoir la peau de cette entreprise qui marche bien pour faire main basse sur le réseau des télécom. Quelle erreur d’avoir pris comme président un opérateur économique!!!!

    • Avatar commentaire

      Lorsque MTN a été redressé en Guinée, au Ghana, au Nigéria à cours de milliards, ces présidents avait offert des licences GSM de MTN à leur proche ami français? Condescendance et lâcheté!

      • Avatar commentaire

        Vous qui pretendez tout savoir, vous racontez des bobards!

        MTN s’est vu inlfliger une amende au NIgeria pour unquelconque redressement, mais parce que MTN n’avait pas implemente avec diligence la consigne d’identifier tous les acheteurs de cartes SIM avec CNI a l’appui. Il etait alors reproche a MTN de mettre ses profits avant la vie des nigerians car les teroristes de BOKO Haram utilisaient des cartes SIM non identifiables pour commettres leur forfaits ! Apres 3 avertissements MTN a ecope d’une tres lourde amende ( plusieurs milliards). Les atteintes a la surete au Benin sont elles liees a ces memes raisons, on ne sait pas, vu laes cachoteries niaises de notre gouvernement… En tout etat de cause, quand on voit comment les cartes SIM sont distribuees, revenduees au coin des rues, pretees etc…( et ce pour tous les operateurs) chez nous, c’est une plaisanterie de mauvais gout…

  • Avatar commentaire

    Tchité ce type n’a rien fait. Son malheur est que Pata s’intéresse à sa licence.

    • Avatar commentaire

      Sa Licence hein? Tu sais ce qu’on appelle Licence? BBcom est grabataire, Libercom est malade, Glo est dans les difficultés pour se normaliser, le président pouvait mettre en place un réseau puissant grâce à ces derniers en lieu et place de MTN! Lorsqu’on ne maitrise pas un dossier on se tait!

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 6 mois

    Et puis a’ quand remettre Benin Telecoms sur les rails pour qu’il soit enfin un vrai competiteur?

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 6 mois

    Qu’est-ce que ce type a’ faire exactement. Il faut le dire, au lieu de nous garder dans le flou.

    S’il est coupable, qu’il s’en aille. Mais sachons au moins ce qu’il a fait (quels sont les faits qui lui sont reproche’s)?