Fonds FaDeC: Bopa et Houéyogbé en passe de perdre le financement

Fonds FaDeC: Bopa et Houéyogbé en passe de perdre le financement

Les communes de Bopa et de Houéyogbé dans le département du Mono, sont en passe de perdre le financement des fonds FaDeC.

Bénin: Le Préfet du Mono dévoile le contenu du PAG aux populations

A une semaine de la date butoir pour la validation de cet outil par le cadre de concertation et de coordination (Cdcc) du Mono, ces deux communes n’ont toujours pas élaboré leur plan de développement communal.

La mauvaise nouvelle est tombée ce matin au cours de la session extraordinaire du cadre de concertation et de coordination (Cdcc) du Mono. Les membres se sont réunis d’urgence pour valider le plan de développement communal 3e génération de la commune de Comé, sous la présidence effective du préfet du Mono, Komlan Sedzro Zinsou. En marge de cette séance de travail, le préfet Zinsou s’est exprimé sur la situation des communes de Bopa et de Houéyogbé.

Pour l’autorité, « les communes ne sont pas conformé à la date fixée par les textes pour élaborer et faire valider leur PDC ». Un état de choses qui selon lui va impacter négativement sur le développement de ces communes, car en croire le préfet ces communes ne pourront pas bénéficier des Fonds FaDeC.

« Bopa et Houéyogbé risquent de perdre les fonds FaDeC si elles ne finalisent pas le document avant fin Novembre.», fait savoir le préfet Zinsou.

Pour l’heure, les chances que ces deux communes perdent les financements du FaDeC sont énormes car aucune négociation n’est plus possible pour proroger le délai d’élaboration et de validation. « Nous avions déjà plaidé au près de la hiérarchie pour revoir le délai pour les communes retardataires. Ce n’est presque plus possible d’introduire la même demande pour ces deux communes. Toutefois, nous allons faire pression sur les consultants qui élaborent ce document afin qu’ils accélèrent les choses dans les délais de grâce accordé», a indiqué le préfet  Zinsou.

Dans les jours à venir, la situation dans ces communes à ressources faibles risque de s’aggraver faute de financements pour faire face aux défis de développement à la base.

Commentaires

Commentaires du site 0