Nigéria : un gouverneur contre la candidature “automatique” de Buhari en 2019

Nigéria : un gouverneur contre la candidature “automatique” de Buhari en 2019

Au Nigeria un gouverneur du parti au pouvoir s'est insurgé contre une candidature automatique du président nigérian Muhammadu Buhari lors de la prochaine présidentielle de 2019. Il souhaite que ce dernier fasse valider sa candidature à l'interne.

Nigéria : un site populaire affirme que Buhari souffre de pertes de mémoire

En effet Rochas Okorocha, gouverneur de l’État d’Imo a insisté sur le fait que la candidature du président ne devrait pas être acquise de fait. Selon lui pour être candidat Muhammadu Buhari va devoir solliciter l’accord de l’APC (All progressives congress), parti au pouvoir.

Cette fronde du gouverneur de l’état d’Imo fait suite à une contestation à laquelle fait face le président nigérian. Plusieurs citoyens critiquent en effet la gestion de la crise du Biafra, mais aussi la corruption endémique qui sévit dans le pays et lui attribuent à tort ou à raison une partie de la crise économique due à la chute des cours des produits péroliers.

Pour couronner le tout l’absence prolongée du président pour cause de maladie a amplifié les critiques formulées à son endroit par les opposants. Pour l’heure la requête de Monsieur Okorocha n’est pas encore validée par les responsables du parti.

Commentaires

Commentaires du site 0