Responsabilité Sociale des Entreprises au Bénin, un levier d’image positive

Responsabilité Sociale des Entreprises au Bénin, un levier d’image positive

Depuis que je me suis lancée dans la sensibilisation sur le service aux a et aux consommateurs Béninois, et sur les nombreux dangers du sachet plastique sur notre santé et notre environnement en particulier, je me suis souvent émerveillée du soutien de plusieurs personnes physiques, qui m’apportent leur aide de diverses manières.

Les chroniques de Sandra : Nous méritons, nous aussi, un pays sans sachets plastiques

C’est ici l’occasion de remercier tous ceux qui de près ou de loin donnent de leur voix, image, contacts, temps, suggestions, etc., pour que la campagne #SachetHéloue devienne une cause nationale.

A contrario, je suis souvent déçue par le manque d’intérêt des entreprises pour porter quelques unes des actions qui peuvent sensibiliser diverses autres couches sociales, surtout celles absentes des réseaux sociaux.

Il m’est arrivé à de nombreuses occasions, de me demander (j’espère à tort), si nos entreprises locales comprennent les enjeux de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), regroupe un ensemble de pratiques mises en place par les entreprises (publiques ou privées), dans le but de respecter les principes du développement durable, c’est-à-dire être économiquement viable, d’avoir un impact positif sur la société mais aussi mieux respecter l’environnement. Organiser par exemple, de temps en temps, une campagne de salubrité avec ses équipes,  sur un aspect spécifique de la protection de l’environnement ou de la santé publique, montrerait qu’au delà de ses activités commerciales et profits, l’entreprise a le souci d’un environnement sain de la communauté.

Au Bénin, nous nous sommes tout doucement habitués à côtoyer d’immenses tas d’ordures aux abords de nos voies et dans nos quartiers, et cela ne nous choque plus. Il est vrai que la propreté de nos quartiers repose sur les citoyens eux mêmes d’abord, des chefs de quartiers et des mairies. Il est aussi de bon ton que nos entreprises prennent leurs responsabilités pour contribuer à l’assainissement de l’environnement dans lequel elles travaillent. Mais, même si la notion de responsabilité sociale des entreprises repose souvent sur une base volontaire, s’occuper de son environnement et des couches défavorisées, peut s’avérer être un atout capital pour améliorer l’image de marque d’une institution et sa réputation.

Si vous êtes responsable d’une société, qu’elle soit petite, moyenne ou grande, privée ou publique, investissez-vous aussi dans l’achat de quelques pioches, pelles, houes, balais et autres, et consacrez une ou deux heures par mois à la propreté des rues dans lesquelles vous êtes implanté. Ce serait déjà çà le changement. Mener une action écologique par exemple ou porter des projets d’éducation ou de santé, bref de tout ce qui permet d’aider la communauté, peut  être d’un grand appui  pour votre image.

Qu’on soit au Bénin ou ailleurs, être socialement responsable signifie non seulement de satisfaire pleinement aux obligations légales de son entreprise, mais aussi aller au-delà et s’investir davantage dans le capital humain, l’environnement et les relations avec nos communautés. Il est vrai qu’en tant qu’entreprise, votre rôle primordial est d’avoir d’excellents rapports avec vos agents, actionnaires, fournisseurs, concurrents, et surtout avec vos clients. Mais, même si vos entreprises sont principalement crées pour réaliser des profits, vous pouvez et devez, dans une certaine mesure, également travailler au développement de la communauté où vous êtes implanté.

Au Bénin, il est temps que nos Directeurs de sociétés comprennent l’intérêt à être plus socialement responsables, et à montrer le visage ‘’humain’’ de leur entreprise. Pour ceux qui pensent qu’il faut être une multinationale, ou avoir une fondation pour mener à bien quelques activités sociales dans la communauté, rassurez-vous : tout le monde peut apporter sa contribution, PME incluses.

Pour moi, offrir quelques paquets de sucre, de l’huile, des sodas, etc. en fin d’année à un orphelinat, et inviter toute la presse pour couvrir cela, n’est qu’un moyen de se faire de la publicité, même si ces actions sont socialement justifiées. Nos entreprises devraient aller plus loin, sur les plans économique, culturel, environnemental, sportif, etc., de manière à impacter la communauté toute entière.

Comme le dit Dan Millman “Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas se battre contre l’ancien.”

Chers entrepreneurs, œuvrons donc dès aujourd’hui à être de ceux qui apportent des solutions concrètes pour l’amélioration de notre environnement et la santé des populations. Adoptons ces comportements responsables dès aujourd’hui même.

Tous ensemble pour l’amélioration des services au Bénin

L’auteur est Consultant/Formatrice en Qualité de Service et Directrice de Publication de www.theservicemag.com
[email protected]

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Josito 1 semaine

    C’est très noble. Merci