Session annuelle du Médiateur de la République: 211 dossiers à examiner au Bénin

Session annuelle du Médiateur de la République: 211 dossiers à examiner au Bénin

Selon le directeur de cabinet du Médiateur de la République, Zourkarnéyni Toungouh dans son allocution, au cours de la session annuelle édition 2017, vingt cinq (25) administrations sont attendues,

Bénin : 316 plaintes traitées par le Médiateur de la République

 deux cent onze (211) dossiers sont appelés à être examinés, avec un passage de deux à trois administrations par jour, à travers quinze (15) ministères, trois (03) agences et offices, cinq (05) mairies appuyées par trois (03) préfectures.

Pour le Médiateur de la République, cette session constitue l’une des activités majeures de l’institution, puisqu’elle donne l’occasion de communiquer avec les concitoyens, de transmettre les observations des compatriotes qui saisissent l’institution, de discuter avec les administrations concernées et de dialoguer physiquement avec lesdites administrations.

« Les sessions mettent plus en évidence le rôle d’intercesseur gracieux que la loi confère au Médiateur de la République, car elles nous permettent de discuter et avec les administrations et avec les réclamants », a-t-il précisé.

Il n’a pas occulté la loi du 3 janvier 2014 instituant le Médiateur de la République, qui exige de l’autorité administrative indépendante de réaliser et de proposer des solutions dignes et frappées d’équité. Signalons qu’un film documentaire a été projeté à l’assistance afin de montrer l’incivisme qui sévit dans notre pays.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    bito 3 semaines

    Cette institution est inutile et budgétivore, je pense qu’il est tant de la supprimer pour que cet albinos aille à la retraite

  • Avatar commentaire
    bito 3 semaines

    Cette institution est inutile et budgétivore, je pense qu’il est tant de le supprimer pour que cet albinos aille à la retraite