Togo: NUBUEKE fait de troublantes révélations sur les conditions de détention de ses 03 membres

Togo: NUBUEKE fait de troublantes révélations sur les conditions de détention de ses 03 membres

Au Togo, le mouvement NUBUEKE dirigé par Enos Tchalla a décidé de ne pas faire la langue de bois. Il a dénoncé dans un récent communiqué les actes de tortures subis par certains de ces membres et fait de troublantes révélations.

Togo: La CEDEAO, L’UA et l’UNOWAS lancent un appel aux acteurs politiques

Messenth Kokodoko, Kokou Dodzi Eza et Ayao Fiacre Atsu, trois membres du mouvement NUBUEKE sont détenus dans des conditions ignobles. C’est en tout cas ce que révèle un communiqué du mouvement qui donne des précisions sur les conditions de détention de trois de ses membres arrêtés le mois dernier. Dans ce même communiqué, le mouvement a demandé à la communauté internationale aux diplomates accrédités dans le pays d’intervenir pour arrêter la saignée.

Messenth Kokodoko, Kokou Dodzi Eza et Ayao Fiacre Atsu ont été arrêtés dans la nuit du 18 au 19 octobre et du 26 dernier. Alors que le procureur a dressé un chapelet de chef d’accusation contre ces trois personnalités, le mouvement a de son côté opposé des arguments et fais cas des conditions de détentions de ceux-ci. Selon le communiqué, Mr Kokodoko qui n’a jamais reçu de convocation antérieurement ne bénéficie pas de l’assistance de ses avocats et sa famille n’est pas autorisée à lui faire parvenir ses repas quotidien.

De plus, il subit des actes de tortures depuis qu’il a été amené au Service de Recherche et d’Investigation (SRI). Les deux autres membres qui seraient arrêtés dans des conditions presque identiques sont en détention préventive précise le communiqué. Le mouvement appelle donc la communauté internationale et les diplomates à intervenir pour arrêter les « exactions massives en cours au Togo, notamment à cette tentative de dissolution du Mouvement NUBUEKE ».

 

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 3 semaines

    Cinquante ans de dictature et de tuerie par la même famille sur un même peuple . Ce peuple est mou, molosse et sans couilles. Laissez les à leur sort, quand leurs souffrance arrivera à son comble, ils iront braver les chars et les kalachs de Faure dans les rues. C’est le prix à payer pour arracher sa liberté ça.

  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    Ce peuple togolais..m’énerve grave..!

    On ne dirait pas qu’ils ont nos adn…nous les beninois..!!

    C’est un peuple de cretins…d’ignares..incapables de prendre leur destin en main..et d’arracher leur liberté

    Ils comptent sur la soi disant communauté internationale..qui n’est qu’un paravent

    La liberté..exige des sacrifices…et ils ne veulent pas se sacrifier..comme les burkinabé..