Togo: “Le pouvoir est responsable des violences” selon Brigitte Adjamagbo

Togo: “Le pouvoir est responsable des violences” selon Brigitte Adjamagbo

Ce n'est plus un secret. Le togo est enfoncé depuis plusieurs semaines dans une crise jamais connue dans ce pays de l'Afrique occidentale. Le nombre de victimes des violences orchestrées s’accroît de jour en jour.

CEDEAO: Faure Gnassingbé, nouveau Président en exercice

Au Togo, l’opposition ne parle plus le même langage que le pouvoir. Depuis plusieurs semaines, l’opposition réunit au sein d’un creuset manifeste pour exiger entre autre des réformes constitutionnelles. Mais aussi, le départ du pouvoir de la famille Gnassingbé qui dirige le pays depuis une cinquantaine d’années.

Ces manifestations sont fortement réprimées par le pouvoir qui visiblement ne veut pas céder. Le nombre de victimes s’accroît de jour en jour puisque presque toutes les semaines, l’opposition manifeste. Opposition et pouvoir se jette la pierre au sujet de la responsabilité des violences au cours des manifestations.

“Le pouvoir est responsable” selon Mme Adjamagbo

La semaine dernière, le Président Faure Gnassingbé a fait une déclaration qui ne devrait pas plaire à l’opposition lors d’une visite dans un camp situé à 200 kilomètres au nord de Lomé. En effet, il a accusé l’opposition d’être responsable des décès pendant les manifestations. Faux!, rétorque Mme Brigitte Adjamagbo qui se dis surprise après avoir écouté les déclarations du Président Togolais.

S’il y a des gens qui ont tué dans ce pays c’est plutôt lui“, affirme Mme Adjamagbo

Sur Bbc, la coordinatrice de la coalition de 14 partis politiques de l’opposition, Brigitte Adjamagbo, balaie du revers de la main les propos du Président Faure. A l’en croire le régime est aux aboies et fais tout pour se maintenir au pouvoir.  Pour elle, le gouvernement, tente d’opposer la population aux forces armées.

Commentaires

Commentaires du site 0