Bénin : Le dossier Mètongnon et Cie renvoyé au 30 janvier 2018

Bénin : Le dossier Mètongnon et Cie renvoyé au 30 janvier 2018

L'affaire CNSS dans laquelle plusieurs personnes sont mis sous mandat de dépôt semble ne pas être prête à livrer son épilogue. Annoncé pour se tenir ce jour, le procès a été reporté à une date ultérieure.

Bénin : Deux chefs d’accusation ridicules contre Mètongon selon le Fsp

Annoncée comme un tournant décisif dans ce dossier, l’audience de ce mardi 19 décembre 2017 est suspendue et renvoyée au 30 janvier 2018. Laurent Mètongnon et ses coaccusés ne sortiront pas de leurs cellules de la prison civile avant 2018. C’est ce qu’a décidé dans la matinée de ce mardi le juge ayant en charge ledit dossier.

Alors que les prévenus demandaient au juge de se déporter, et de laisser un autre juge décidé de leur jugement, ce dernier a opposé un refus à leur requête. La motivation de cette requête serait que les prévenus ne faisaient plus confiance au magistrat, qui ne les rassure plus. Les prévenus ont fait savoir que le magistrat en question donne trop souvent raison au gouvernement. Les avocats ont rappelé que c’est ce même juge tranché le non-lieu du dossier Ppea2.

Par ailleurs, en se référant au code de procédure pénale, les avocats de Mètongnon et compagnie ont évoqué une question préjudicielle de constitutionnalité, ce qui renvoie à la Cour constitutionnelle qui doit donner son avis pour permettre la reprise de l’audience dans ce dossier au tribunal de Cotonou.

D’un autre côté, l’un des avocats de la défense a failli être renvoyé de l’audience. Cet incident s’est produit au cours de l’audition du directeur de la Cnss. Les autres avocats s’y sont opposés et le procureur a requis de la mise en délibéré de l’affaire sous huitaine.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 11 mois

    Si du point de vue code de procédure pénal en vigueur au Bénin, et des éléments du dossier, le maintien en détention de Laurent METONGNON a une justification,moi je ne serai pas gêné.

    Mais pour lui fait mal et rendre service à Patrice TALON, le procureur viole sans crainte la loi!!!

    LAURENT MENTONGNON devrait être poursuivi sans mandat de dépôt ou payé une caution pour recouvrer sa liberté.
    Mais nous sommes dans un petit pays non organisé, mal gouverné avec des mentalités d’un autre siècle.

    Le principe selon lequel les lois ne valent que ce que les hommes chargés de leur application valent a tout son sens au Bénin.

    Si non, les lois ne sont pas si mauvaises au Bénin, mais les hommes sont mauvais, pas forcément limité intellectuellement, mais méchants à la limité de la barbarie.

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 11 mois

    Bonnes fêtes de Christmas et Happy New year derrière les barreaux à Mr Metognon. L’argent du contribuable ne sera plus empoché impunément. Bonne leçon à ceux qui ne peuvent se contenter de leur salaire mensuel. Notre Bénin va changer !!!