Bénin – Assemblée nationale : Les députés votent le projet de loi sur la police républicaine

Bénin – Assemblée nationale : Les députés votent le projet de loi sur la police républicaine

Les députés viennent de voter le projet de loi portant création de la police républicaine.

Adhésion de Guy Mitokpè à « La voix du peuple » : nouvelle déclaration de constitution attendue

C’est par 54 voix pour, 22 contre et 0 abstention que les parlementaires ont adopté ce projet qui vise à créer une « police républicaine » en fusionnant la police et la gendarmerie nationale.

Après l’examen et l’adoption de ce projet, les députés ont démarré l’examen du projet de loi portant statut des personnels de cette nouvelle force dénommée : « police républicaine ». Ils poursuivront les travaux jeudi prochain.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire

    C’est quand même inquiétant cette manière expéditive avec laquelle les lois sont votées à la pelle par le parlement. À la va-vite, presque en catimini. Des lois qui ne donnent plus lieu à des débats publics.

    Initiées par le gouvernement désormais qui finance sa majorité mecanique qui vote les yeux fermées après des rencontres informelles. Pourtant c’est des dossiers sensibles qui vont régir la vie des citoyens. Le code du numerique, la fusion police gendarmerie, etc.

  • Avatar commentaire

    Hahahah. Les béninois. Mais c’est une vraie force que président mets en place là. Et qui permettra au Bénin d’économiser..! Soyez réaliste quand même. 

  • Avatar commentaire

    Une majorité de parlementaire HYPO.CRITE

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 4 mois

    Je trouve aussi que c’est un faux pas. Pour satisfaire l’ambition de Talon qui veut ne tolère pas des voix discordantes afin de pouvoir tout contrôler.
    Mais cette loi est mal née et sera bientôt cassée. Que la Gendarmerie et la poloice restent deux Corps séparés a un sens. Les aspects de l’ordre et de sécurité en Milieu urbain et en Milieu rural sont bien différents.

  • Avatar commentaire
    Gbogbolikiti Il y a 4 mois

    Une majorité présidentielle a l’Assemblée Nationale dépourvue de tout sens d’analyse. Une majorité inefficace à la solde du pouvoir central.

    Lors du débat avant vote de cette loi, l’honorable Simplice Kodjo a proposé au gouvernement de garder les deux corps et de prendre en compte la nouvelle force ppur la jeune génération.

    Une réflexion plutôt intelligente et pacifique selon moi. Mais malheureusement que ses dires étaient comme de l’eau versée au dos du canard. Si bien que le vote a eu lieu et désormais il y a une fusion de la police et de la gendarmerie appelée police républicaine.

    Que de frustration depuis lors et même actuellement dans le rang de ces deux corps puisque, l’une a subi jusque là une formation militaire contrairement à l’autre qui est une fonction para militaire. Le jeune policier a opté pour le corps para militaire parce qu’il est juste prêt à mettre de l’ordre dans les grandes villes du pays, il n’est pas prêt à aller pour des combats de probable guerre. On veut maintenant le forcer à faire ce que son coeur ne le conseille pas.

    L’autre raison pertinente qu’on pouvait évoquer en la matière, est la question du recrutement. Pour dire que si les gendarmes ont toujours été recrutés avec le niveau du BEPC et évoluent dans les grades, les policiers par contre sont souvent recrutés du niveau BEPC jusqu’au BAC en devenant immédiatement et automatiquement inspecteurs. C’est frustrant pour le corps de la gendarmerie.

    Je pense que le Gouvernement a précipité les choses avec la complicité des honorables députés de la majorité présidentielle pour voter cette loi. Je parie que les vrais acteurs n’ont pas été associés à la préparation de ce projet de loi qui a déjà été voté ce jour.

    Les zozos comme Agavounvidjidji, etc, de notre forum trouveront toujours à dire.