Bénin : Les observations du Sg de l’Unstb au président de l’Assemblée nationale

Bénin : Les observations du Sg de l’Unstb au président de l’Assemblée nationale

C’est à travers une lettre ouverte, que le secrétaire général de l’Union nationale du syndicat des travailleurs du Bénin, a saisi le président de l’Assemblée nationale au sujet de deux propositions de lois que le parlement doit étudier et adopter dans les prochains jours.

Décès de l’He Janvier Donhouahoué : Le groupe parlementaire Prd fragilisé

Il s’agit respectivement du projet de loi portant sur le recueil du renseignement et sur l’organisation du secret défense nationale. Emmanuel Zounon relève des anomalies sur ces deux propositions de lois.

Au sujet du recueil des informations, le Sg dénonce le fait que ladite proposition de lois fait du chef de l’Etat la personne unique qui peut décider de mettre en écoute des personnes soupçonnées, de les placer sous filature, etc. Il rappelle que la charte africaine des Droits de l’homme, recommande que ce soit le juge qui autorise cette intrusion dans la vie privée des citoyens. Il craint que ce pouvoir remis ainsi aux mains du chef de l’Etat, ne soit utilisé à d’autres fins.

Par ailleurs, il recommande sur la proposition de loi sur l’organisation du secret-défense nationale, que certains concepts comme « l’atteinte aux intérêts fondamentaux » ou « les intérêts fondamentaux », soient clarifiés pour ne pas donner lieux à des interprétations tendancieuses le cas échéant. Par cette lettre ouverte ; le Sg de l’Unstb veut placer les députés devant leurs responsabilités.  

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 10 mois

    Le principe dans une Démocratie est le suivant: tout ce qui engage la souveraineté d’un pays (les SR en sont un instrument capital), doit être:
    – décidé au plus haut niveau de l’Etat ou par délégation à ses représentations (Ministre de l’Intérieur, …),
    – autorisé après passage au crible, par le pouvoir judiciaire (Juge, Cour Suprême) et,
    – contrôlé – a posteriori – par la représentation nationale (les Députés).

    Sorti de là, la dérive autocratique est en route.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    Est-ce l’argent volé que talon lui donne qui fait tourner la tête à ce gâteux de houngbedji ? à ce train , des projets de lois , qui deviennent vite propositions de lois ,  bizarres, et qui passent plus vite que des lettres à la poste , vont concerner ce que nous faisons dans nos chambres , au lieu d’ améliorer  les conditions de vie respective de nos populations 

    • Avatar commentaire

      Êtes-vous sérieux vous? C’est le seul Houngbédji qui vote les lois au parlement? ou bien vous ne savez pas ce de quoi vous parlez? ou bien lorsqu’on vous demande ou vous manipule pour écrire des insanités sur des gens respectables, vous n’avez pas suffisamment de jugeote pour dire non?