A la faveur d’un atelier qui s’est ouvert ce jeudi à Bohicon, les responsables d’associations de professionnels des médias et le patronat de la presse béninoise se sont penchés sur la question de la spécialisation des journalistes.Organisé par l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb), cet atelier vise essentiellement à trouver le mécanisme permettant d’amener chaque professionnel des médias à se spécialiser dans un domaine bien déterminé. Toute chose qui va lui permettre d’être à l’air du temps et de s’adapter aux exigences du numérique.

A l’orée 2022, assure Franck Kpotchémé la presse béninoise va compter des journalistes bien spécialisés dans différents domaines à savoir la gouvernance politique, l’éducation, la santé et l’environnement.

Par ailleurs, le plan de spécialisation des professionnels des médias du Bénin a été décortiqué par les professionnels qui l’ont validé à l’unanimité. Il faut souligner que cette spécialisation a été aussi approuvée par le président du Conseil national de la presse et de l’audiovisuel Basile Tchibozo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom