Bénin: Toboula lance des campagnes de contrôle de qualité des denrées alimentaires

Bénin: Toboula lance des campagnes de contrôle de qualité des denrées alimentaires

A l’occasion des fêtes de fin d’année, le préfet du Littoral lance plusieurs campagnes de contrôle sanitaire et de qualité des denrées alimentaires dans le département.

Mesures de salubrité en fin d’année : Vendeurs à la sauvette et mendiants dans le viseur de Toboula

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par Modeste Toboula ce mercredi 06 décembre 2017. Tous les importateurs, distributeurs et détaillants de produits alimentaires sont donc invités à déclarer leurs marchandises destinées à la vente en solde auprès de l’Agence Béninoise de la sécurité Sanitaire des Aliments (ABSSA) avant le 10 décembre 2017.

Cette structure se chargera du contrôle de ces produits alimentaires. Les personnes concernées par le communiqué sont priées de se rapprocher de l’ABSSA située au carrefour trois banques à côté de la station Sonacop en allant vers le port autonome de Cotonou.

Signalons que c’est en qualité de président de la plate-forme départementale de contrôle sanitaire et de la qualité des denrées alimentaires que le préfet Toboula organise ces campagnes.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Quels sont les aliments propres à la consommation à Cotonou sans  risque?
    Est l’ atassi, le moyo, la bouillie de mais préparés avec les eaux souillées des puits de la ville où le tchatchanga  préparée avec les pneus à zongo, vendu aux abords des caniveaux aux odeurs nauséabondes  infestés de mouches? 

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 1 année

      “atassi…moyo…bouillie de mais préparés avec les eaux souillées…tchatchanga…avec les pneus à zongo” 🙂 🙂 🙂 Mdr ! Maou, tu déchires !!

      J’ajouterais l’huile noire comme de l’huile de vidange, pour cuisiner les “talé-talé”. 🙂 🙂

  • Avatar commentaire
    Analyste Il y a 1 année

    Il faut faire des contrôles inopinés sur la base d’échantillons et non demander que les gens viennent déclarer ce qu’ils vendent.
    Et si les gens ne déclaraient pas leurs marchandises destinées à la vente en solde? Ou s’ils disent ne pas vendre en solde?