Cameroun: Assailli par des milliers d’abeilles, il décède 24 heures après son arrivée à l’hôpital

Cameroun: Assailli par des milliers d’abeilles, il décède 24 heures après son arrivée à l’hôpitalPhoto: Les observateurs (France24)

Au Cameroun, un jeune homme est décédé après avoir été attaqué par une horde d'abeilles.

Cameroun : des assaillants tuent un policier

À Douala, le 29 novembre dernier, dans le quartier de la Cité des Palmiers, une scène absolument incroyable a été filmée par un automobiliste.

Sur les quelques images, fortement partagées sur les réseaux sociaux, nous pouvons ainsi voir un homme, enseignant à l’Institut Universitaire de Technologie de Douala, assis sur un banc, parfaitement immobile… Recouvert de centaines d’abeilles.

Ange Monique Nguend, petite-amie de la victime, s’est longuement confiée à l’AFP sur cette scène surréaliste, qui aura coûté la vie à son homme. Celle-ci assure en fait, qu’un camion a déversé de la terre sur un chantier situé non loin de la banque SCB vers laquelle le couple se dirigeait. Très vite, une horde d’abeilles serait sortie du premier étage de la banque. Bien entendu, tout le monde a pris la fuite, mais, toujours selon Ange Monique, ces abeilles auraient subitement changé de direction afin de se ruer vers la pauvre victime. Très vite, celles-ci s’acharnent donc sur le pauvre jeune homme, le piquant à des centaines de reprises.

Une polémique a également enflé après que les secours ne soient arrivés que 45 minutes après l’appel. En effet, plusieurs témoins assurent que les pompiers ont mis près d’une heure à se rendre sur les lieux du drame tandis qu’eux, assurent au contraire, avoir mis entre 10 et 15 minutes. La caserne la plus proche se trouvant dans le quartier Ngodi-Akwa, ils ont dû parcourir environ sept kilomètres pour se rendre à la Cité des Palmiers.

Une fois sur place, l’un d’entre eux agite alors une torche enflammée au-dessus de la pauvre victime. En effet, les abeilles ont une sainte horreur de la fumée. Un autre pompier lui, tentait de faire partir les insectes à l’aide de ses mains. Après quelques minutes, la pauvre victime parvient tant bien que mal à se relever avant de vite se rasseoir. Quelques secondes plus tard, celle-ci sera finalement embarquée à bord du camion, qui l’emmènera directement à l’hôpital. Le docteur Oumarou Moussa, médecin généraliste aux urgences de l’hôpital général de Douala, a également été interviewé dans le cadre de cette incroyable affaire. Selon le corps médical, les piqûres ont provoqué un choc anaphylactique, à savoir une grave allergie. 24 heures après son arrivée, la pauvre victime a finalement rendu l’âme.

Selon plusieurs personnes, ce jeune homme aurait en fait été victime d’un terrible sort qui aurait donc été jeté sur lui à la suite de mauvaises actions. Christophe Nedelec, apiculteur français, assure lui de son côté que les abeilles ont en fait réagi de manière instinctive. Après avoir été dérangées, celles-ci ont tenté de répliquer, trouvant en notre jeune homme, un coupable idéal.

Commentaires

Commentaires du site 0