Cameroun: Le gouvernement annonce des mesures pour mettre un terme aux violences

Cameroun: Le gouvernement annonce des mesures pour mettre un terme aux violences

La crise anglophone qui secoue le Cameroun depuis plusieurs mois est encore au coeur des débats. Jeudi dernier, le Président camérounais a une nouvelle fois envoyé un message fort aux auteurs de violences.

Cameroun: des militaires s’inspirent de leurs collègues ivoiriens et se font arrêter

Le Cameroun est en proie à une crise indépendantiste depuis plusieurs mois. En effet, la minorité anglophone -environ 1/5 de la population totale camérounaise- qui se sent marginalisé par les francophones manifestent leur mécontentement depuis la fin de l’année dernière.

D’un côté on a ceux qui pronent l’indépendance de la zone anglophone, d’un autre ceux qui sont pour le fédéralisme. Les manifestations ont occasionné des violences qui ont fait des morts dans le rang des forces de l’ordre le mois dernier: 5 policiers et 5 soldats selon les statistiques officiels. Jeudi dernier le Président Biya a décidé de prendre le taureau par les cornes et menace de sévir.

Des mesures contre des “criminels”

Le Président camérounais Paul Biya a décider de ne pas faire de cadeau au manifestants violents qu’il qualifie de “criminels” et de “terroristes“. Il a au cours de son intervention jeudi dénoncé les “attaques répétées d’une bande de terroristes” et a annoncé avoir pris des mesures pour assurer la paix et la sécurité des populations. Pour cela, l’armée sera mis à contribution confie le ministre de la défense, Joseph Beti Assomo, qui confie que l’armée camérounaise mettra tout en oeuvre pour que les séparatistes anglophones ne créent plus de problème.

A l’en croire, des mesures seront prises immédiatement pour mettre un terme à cette situation désagréable que vit le peuple camérounais. Joseph Beti Assomo n’a cependant pas donner de détails sur ces mesures. Sur instruction du président camérounais, Paul Biya, il a rencontré vendredi dernier de hauts gradés de l’armée pour évaluer la situation sécuritaire.

 

 

 

 

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 1 semaine

    Dans ce rôle là, il est meilleur:

    https://www.facebook.com/aristide.tatow/posts/10214627556792074 🙂 🙂

  • Avatar commentaire
    Tchité 1 semaine

    Pourvu qu’il (le gouvernemet) revienne a’ la raison car beacoup d’anglophones sont deja’ mort dans cette quete d’autodetermination.

    Biya qui veut s’eterniser au pouvoir et la femme qui ne veulent pas entendre la voix du peuple. Il vont mettre la fortune de leur pays en Suisse et ailleurs en Occident.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 1 semaine

    Quand un parti du peuple élève la voix afin de pouvoir se disposer de lui-même, je ne comprends pas pourquoi le pouvoir s’y oppose. Nous Savons bien que les frontières tracées par la colonisation sont à disparaître comme les Etats centraux en Afrique.