Déguerpissement au Bénin : Retour sur une opération manu militari, aux conséquences fâcheuses

Déguerpissement au Bénin : Retour sur une opération manu militari, aux conséquences fâcheuses

Les populations et surtout les petits gagnent pain de nos villes, particulièrement ceux de Cotonou auront du mal à passer aux oubliettes l’année 2017. Et pour cause, ils ont subi les affres du « déguerpissement », une des plus sauvages opérations menées

Déguerpissement : Sebastien Ajavon critique la méthode du gouvernement Talon

par le gouvernement de la rupture, et qui a profondément et négativement  marqué l’économie nationale, tout au long de l’année finissante. Dans ce numéro  bilan de l’année, votre journal a jugé important de revenir sur quelques aspects de cette opération.

« Le déguerpissement », c’est l’un des faits majeurs qui a émaillé la situation socio économique au Bénin en 2017. Pour un petit rappel des faits : initialement prévue pour démarrer rigoureusement le 02 janvier 2017, la libération des espaces publics vulgairement appelée « déguerpissement », a été effective le 04 janvier, après un report de deux jours en raison des festivités du nouvel an. A Cotonou, bien avant cette date, l’opération a d’abord commencé par la libération des espaces des aux alentours des établissements publics. Et le 4 janvier, le préfet Modeste Toboula et son équipe ont fait une descente sur le tronçon de Fidjrossè-Houéyiho, pour commencer ce qui a été jusque là une chimère dans l’imaginaire des populations. Ce  jour-là, c’était la désolation et la consternation totale. Du jamais vu au Bénin… Et c’est ainsi qu’ont commencé les dégâts.

Une opération débutée sans mesures d’accompagnementLa mise en œuvre du déguerpissement a eu des conséquences néfastes sur l’économie des populations de nos villes, en faisant perdre de nombreux emplois, des biens aussi bien matériels que financiers, voire des vies. Il faut aussi rappeler que  l’opération a été menée sans la moindre mesure d’accompagnement en faveur des ‘’sinistrés’’. Beaucoup se sont donc débrouillés pour se réinstaller, tant bien que mal. Cependant, le préfet Toboula a témoigné dans l’émission ‘’Invité du jour’’ de Frissons radio au cours de cette semaine, qu’une dizaine de victimes est venue le remercier pour son engagement et sa détermination dans la conduite de l’opération.  

Encore plus de casses pour 2018

Modeste Toboula a annoncé au cours de cette même émission, que l’objectif du  gouvernement est d’assainir l’espace publique et d’embellir nos villes. Le préfet affirme que ce qu’on a vu en 2017 en termes de déguerpissement n’est rien comparé à ce qui va se passer dans le cadre du démarrage de l’asphaltage.

« Je peux vous dire que l’année 2018 sera plus chaude. On va rentrer dans la phase active de l’asphaltage où on aura à nettoyer en profondeur les rues. Vous convenez avec moi qu’on ne peut pas goudronner une rue sur un tas d’ordure », a argué le préfet.

Il a aussi promis d’être flexible et ferme lors cette deuxième phase de déguerpissement

Commentaires

Commentaires du site 33
  • Avatar commentaire

    L’aménagement et l’embellissement de la ville commencent par la proprete
    Au lieu de créer un pseudo parc hideux et sans arbres entre les rails de trains, on aurait gqgne a nettoyer maintenir propre les bas cotes de la voie vodje échangeur bas cotes qui ressemblent à une poubelle à ciel ouvert quoiqu’il ne s’y trouve aucune baraque illegale.
    Mais les singes en cravate qui nous gouvernent préfèrent donner des marchés a cousins et coquins pour créer des semblant de parc sans objet ni fonction pour faire comme a oslo…
    Pouah….

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 10 mois

      @Gombo..

      Un plaisir sans cesse renouvelé de vous lire. Même si vous avez opté depuis Avril 2016 pour la critique destructrice et les injures au détriment de la contribution citoyenne, je vous lis toujours avec beaucoup d’intérêt.

      Meilleurs vœux.

      • Avatar commentaire
        Dmocrate Il y a 10 mois

        Vous passez votre via à critiquer au lieu d’encourager à mieux faire.
        Combien d’arbres as-tu déjà planté dans ta maison?

        • Avatar commentaire

          Avant d’avoir mis 6 chaises dans mon séjour, j’ai planté 6 arbres…
          Mais la n’est pas la quetion…
          Je ne suis pa gouvernant chargé d’aménager l’éspace public
          Je n’ai pa casse les kiosques des gens au prétexte de faire de Cotonou un Oslo je le Nokoue
          Réfléchissez avant d’ecrire des aneries en p ublic

        • Avatar commentaire

          Critiquer…s’indigner..protester..et meme s’opposer…c’est nécessaire et indispensable..

          Il n’existe pas de systeme dynamique,évolutif…sans contradiction..

          Ceci est vrai..dans le systeme mécanique…(poles d’antagonismes)….sans quoi il n’a pas de mouvement..

          C’est aussi vrai..dans la société et notamment en politique..

          Vous ne pouvez pas vous…dire démocrate…sans opposition

          C’est ainsi…meme si je ne suis pas un démocrate

      • Avatar commentaire

        Mes voeux reciproques
        Puisse cette annee apporter ou preparer ds changements positifs pour notre pays et nos peuples.
        Je veu croire que c’est ce a quoi nous aspirons tous ici…
        Mes critiques ne sont pas destructrices mais j’ai compris qu’on ne peut rien construire avec ce régime de rapaces… Seul leur départ et les poursuites judiciaires contre eux et leur clan permettra de jeter les bases de llegaldka reconstruction.
        Je le crois fermement depuis les 100 ou 200jous de Talon et y oeuvrerais autant que je le peux…

    • Avatar commentaire
      Dmocrate Il y a 10 mois

      Vous passez votre via à critiquer au lieu d’encourager à mieux faire.
      Combien d’arbres as-tu déjà plante

  • Avatar commentaire

    Il faut etre ridicule pour citer le machin fait a Houeyiho comme exdmple d’embellissement
    Cela ne peut impressionne que ceux qui n’ont aucune jdee de la fonction sociale et esthétique d’un parc
    Si LNT le supportait je mettrais une photo!
    Pas un arbre
    Pas un point d’ombre dans un pays où il fait 30 degré la moitié de l’année
    Un corridor entouré de barres de fer coincé entre le rails de chemins de fer avedc des cailloux grisâtres…
    Ce machin qui ne s’intègre pas dans le tissu urbain et n’a aucune utilité sociale est le modèle achevé de la bêtise des ruptico n’a et de leur incapacité à penser par eux mêmes et refléter la culture de leur peuple
    Des sondés en cravates qui veulent créer Oslo a cotonou

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    Dites à ce dog allemand de toboula , qu’au benin sous soglo , il y a eu de nombreux pavages de rue , sous yayi boni de nombreuses constructions de routes , des échangeurs , des ponts , sans grande désolation , colère de la population .
    Si on pouvait ” alphater ” la sale tête de toboula , les cotonois seront contents 😂😂😂

  • Avatar commentaire
    dimocrate Il y a 10 mois

    FRANCK M MAKON,
    Le problème dont nous souffrons au Bénin est de chaque fois chercher à juger ou à crituqer les hommes qui posent des actes de salubrité publique dans notre pays.
    C´est parce que nous sommes pauvres et bénéficions de la bienveillance des privilégiés que nous ne devons plus rien entreprendre pour sortir de la pauvreté?
    Vous qui visitez les pays dits développés que vous aimez si tant citer en exemple, je voudrais vous demander si c´est la même anarchie qui règne dans ces pays?
    Laissons Toboula en paix, respectez vos autorités comme le bon Dieu que vous semblez tant aimer le recommande.
    Il n´y a pas péril en la demeure, que chacun joue son rôle pour l´épanouissement collectif.
    Bonne et heureuse année à tous, soyons positifs, cultivons le patriotisme et laissons nos autorités gouverner pour le bonheur de tous.
    Aucune autorité n´a intérêt à détruire la vie de ses concityens, les approches et méthodes utilisées peuvent ne pas recevoir l´assentiment de tous, mais cela ne veut pas toujours signifier que l´objectif visé est malsain.

  • Avatar commentaire
    Azanhouan Il y a 10 mois

    Critiquer pour critiquer je dis non et non La libération de l’espace public a toujours été l’objectif du chef Cir le barbu Ahouandjinon que soglo père est venu détruire pour pouvoir collecter des taxes auprès des bonnes dames au profit de la mairie à défaut de la gestion du marché dantokpa et de l’aéroport tant réclamés Seuls les apatrides pourront condamner l’opération de liberation de l’espace public public TOBOULA go ahead

    • Avatar commentaire
      FRANCK M MAKON Il y a 10 mois

      IL FAUT TJOURS SAVOIR QU’ON FINI PAR PAYER CHER DANS LA VIE CE QU’ON A FAIT DE MAL AUX PAUVRES .
      CETTE OPERATION QUOIQUE SALUTAIRE POUR NOS RUES A ETE MAL PREPAREES .
      POLITISEE ET CIBLEE CONTRE CERTAINES CATEGORIES DE PERSONNES , ELLE A PERDU DE SA VERTU .
      TOUT DEBUT A UNE FIN SOUS LES CIEUX , MR TOBOULA .

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon Il y a 10 mois

        2018 sera t-elle l’année d’un “FRANCK MACRON” révélé ??? 🙂 🙂

        • Avatar commentaire

          pourquoi…pas l’année 2018…année des ourang outan,les bono bono.les phacochères ,les sangliers. révélés..tant qu’on y est..

          Puisque franck…en est un…n’est ce pas

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    Alphatage , affermage , pillage , ” volage ” etc etc , que ce régime aime les mots en ”  age ” pour mieux baiser les beninoises et beninois 😡

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    à ALLOMAN qui parle des quelques gazons et bancs  , sans ” abris-soleil ou pluie , du côté de houehiyo ; la question , en ces temps de misère du fait de la gouvernance  de ces gens , quels beninois auraient le cœur à. Jouir de cet aménagement , ? 

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 10 mois

    @Amaury, vous convenez avec moi que réformer au Bénin est une tâche herculéenne….vu la mentalité rétive de nos compatriotes . Dans ces conditions, une telle entreprise et une telle ambition ne sont guère aisées à opérer dans un tel contexte….

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 10 mois

      “…réformer au Bénin est une tâche herculéenne…. vu la mentalité..” là on est d’accord à 100% “ALLOMANN”. Vu comment ça bloque pour faire comprendre des choses simples à des personnes instruites…

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 10 mois

    @Gbetomagnon allez vérifier du côté de Houeyiho le debut du modèle d’aménagement prévu en remplacement des deguerpissements et vous vous apercevrez de la réalité des plans envisagés… Le début d’exécution de l’asphaltage est imminent… Qui dit mieux?????

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 10 mois

      Dans un plan conçu autrement que par la bêtise, on assure la transition voire le remplacement AVANT de tout casser.

      Si vous ne voyez pas mieux que de tout casser sans prévoir de quoi recaser, comme cela semble être le niveau moyen de planification à l’œuvre au Bénin, alors je comprend mieux.

      La finalité c’est le mieux être des humains. Pas les chiffres ou les déclarations des branleurs bêtes à manger du foin.

    • Avatar commentaire

      Très sincèrement ça n’a aucune allure. Ça ne ressemble à rien de nouveau. La place Cardinal Bernadin Gantin est plus attrayant

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 10 mois

        Il y a un adage Fon qui dit à peu près ceci ” Il ne faut pas hésiter à congratuler l’ennemi lorsque ce dernier a la mise bien soignée”
        “Avo djè min kinto houn ékpa”
        Le fait que vous ne supportez pas Talon meme en photo ne vous oblige pas à peindre en noir tout ce qui porte sa signature.

        • Avatar commentaire

          mise bien soignée…!!!???…dis tu…

          Avec son bec…de hibou prédateur…sa tenue…et sa démarche…de sapologie….ça craint

          • Avatar commentaire
            Agadjavidjidji Il y a 10 mois

            Parlant de prédateurs, il est toujours préférable d’en avoir moins que de proies sinon ça fausse l’écosystème.
            Pour autant qu’il arrive à tenir en respect les autres rapaces, nous on peut dormir tranquille.

  • Avatar commentaire

    Une opération salutaire mais mal menée comme la plupart des réformes.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    Qu’il aille se faire foutre ce toboula 

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 10 mois

    Pour le commun du béninois, rien ne doit changer même dans la perspective d’une amélioration. Nous sommes têtus et obtus, enfermés dans notre certitude que ici, c’est le Benin de la médiocrité. “Nous pas bouger” comme dirait l’autre. Conséquence, nous sommes relégués au dernier plan dans tous les domaines au niveau de l’uemoa. Prenez le cas de l’environnement: Dakar, Bamako et Niamey sont des villes du Sahel plus vertes que Cotonou qui est pourtant en zone tropicale….Aménagement urbain : il n’existe pas de trottoirs pour piétons à Cotonou entre les voitures au milieu, les zems aux abords ( à la place des pietons) et le trottoirs surélevés occupés par les commerçants illégaux….Ainsi va le Benin et toute action visant à remédier à cette situation soulève des protestations…même des intellectuels qui ont vu autre chose ailleurs…Conséquence: il faut faire le bonheur du béninois contre son gré!!!!!

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 10 mois

      Niveau standard du mode de penser le développement et d’agir. Le tobulisme en est l’exemple le plus à la mode au bénin: pour changer on détruit le peu imparfait que l’on possède, après on réfléchit pour déterminer ce par quoi on va le remplacer…un jour… peut être.

    • Avatar commentaire

      Si vous n’avez pas les aptitudes pour la conduite du changement, démissionnez!
      Ça s’apprend en gestion de projet

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 10 mois

    Encore quelques jours, et le préfet viendra expliquer que sa mission ce sont les travaux publics.

  • Avatar commentaire
    Dmocrate Il y a 10 mois

    Vive Toboula,
    Vive la rupture
    Vive l’assainissement de vos villes.!!!!