Deuxième tour de la présidentielle au Libéria : Le parti au pouvoir juge la NEC incompétente

Deuxième tour de la présidentielle au Libéria : Le parti au pouvoir juge la NEC incompétente

Le parti de l’Unité, parti au pouvoir au Libéria et soutenant le candidat Joseph Boakai vient de mettre en cause la crédibilité de la commission électorale (NEC).

Disparition de dizaines de millions au Liberia : le fils de l’ex-présidente dans la tourmente

A travers un recours déposé devant la Cour suprême ce vendredi 15 décembre 2017, Joseph Boakai a manifesté sa désapprobation en ce qui concerne l’organisation pratique du deuxième tour de la présidentielle par la NEC. Prévu pour se tenir le 26 décembre prochain selon une décision de la Cour suprême, cette requête du parti au pouvoir vient mettre un gros point sur la tenue ou pas de ce scrutin.

Par ailleurs, cette nouvelle requête de Joseph Boakai intervient au lendemain de l’autorisation par la cour, qui est juge en matière de contentieux électoral du rejet des recours en annulation du premier tour voulu par certains candidats en lice y compris Boakai.

Ce recours de Boakai ouvre un autre chapitre de ce processus électoral, qui risque de déboucher sur une tension si toutes les institutions du pays ne jouent pas véritablement leurs rôles pour une alternance démocratique réussie au Libéria. Une nation qui a déjà connue une fois la guerre civile.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 12 mois

    LE RESPONSABLE DE CETTE TRAGI-COMEDIE AU LIBERIA N’A POUR NOM QUE ***************** HELEN SIRLEAF QUI DIRIGE LE PAYS DE GEORGES WEAH GRACE AUX ETATS UNIS .
    C’EST TRISTE POUR CE PAYS ET QUE DIEU SAUVE LES SIENS .