Sommet de l’OCI: Erdogan appelle à reconnaître Jérusalem comme capitale de la Palestine

Sommet de l’OCI: Erdogan appelle à reconnaître Jérusalem comme capitale de la Palestine

Le décision du président Trump qui a décider de reconnaitre Jérusalem comme capitale d'Israel continue de susciter des réactions. Au sommet de l'OCI qui se tient ce jour, le Président Erdogan a fait une déclaration qui vient enfoncer le clou dans la plaie.

Selon Trump, la Chine et la Russie sont une menace pour les USA.

Ce jour à Istanbul, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a rajouté une nouvelle couche à la polémique suscitée par la décision du Président américain il y a quelques jours. En effet, le Président Donald Trump a décidé de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israel.

Pour cela, il a décidé de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem. Cette décision du Président américain, salué par Israël a entrainé une vague de critique. Plusieurs chefs d’Etats ont déjà dénoncé une décision qui pourrait déstabiliser le moyen Orient. A l’ouverture à Ryad de la session annuelle du Majlis al-Choura, le roi Salmane d’Arabie Saoudite, a déploré la décision du dirigeant américain qui viole les droits droits historiques du peuple palestinien. A l’en croire, ces droits ont été “garantis par des décisions internationales et ont reçu l’appui et le soutien de la communauté internationale“. Du côté palestinien, Mahmoud Abbas, a déclaré que les États-Unis avaient “disqualifié leur rôle dans le processus de paix”.

Jérusalem capitale de la Palestine

La semaine dernière, le Président turc avait appelé à un sommet de l’OCI (à lire ici). Au cours de ce sommet qui se tient depuis ce matin, le Président Erdogan a appelé à plutôt reconnaître Jérusalem comme capitale de la Palestine.

«J’invite les pays qui défendent le droit international et la justice à reconnaître Jérusalem comme capitale de la Palestine»,lâche le chef d’État turc qui s’en est pris à Israël en le qualifiant d'”état terroriste“.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Pokouan Il y a 5 mois

    Ces états qui refusent de respecter les périmètres communs mais qui décident des droits des autres États devraient se limiter uniquement à leur territoire dorénavant. C’est irritant