Lundi de service : Le Mécénat, un acte de générosité à la portée de tous

Lundi de service : Le Mécénat, un acte de générosité à la portée de tous

Hier dimanche avec l’équipe du coach de fitness Fab Djento, nous avons réuni plus de 300 personnes à la Place du Souvenir pour sa séance mensuelle de sport de groupe sur fonds de musique rythmée.

Lundi du service : Les réseaux sociaux et le service public au Bénin

Lors de cette séance, place a été accordée à la sensibilisation sur les dangers de l’usage des sachets plastique. C’était aussi l’occasion pour quelques entrepreneurs Béninois de participer à une expo et de proposer diverses alternatives au sachet.

Le point d’orgue de la séance fut la distribution gratuite, à tous les participants, de sacs réutilisables en tissu écru fabriqués ici au Bénin. C’est l’occasion ici de remercier les deux sponsors (une société et un individu), qui de par leur générosité ont démontré que les causes sociales méritent d’être soutenues.

En lançant la campagne de sensibilisation #SachetHéloue, naïvement et sans y avoir d’intérêt pécuniaire, nous avons cru pouvoir facilement fédérer beaucoup de personnes et d’institutions, vu que la cause touche à la santé de nos populations et à la protection de notre environnement… Mais bien évidemment la réalité est tout autre.

C’est dans un de nos moments de doute que nous nous sommes demandé si le mécénat était exclusivement réservé aux riches ?

Je ne définirai pas ici le mot « riche » parce qu’il est assez subjectif, mais je voudrais partager avec vous la définition du ‘’mécénat’’, qui est un soutien financier ou matériel apporté par une entreprise ou un particulier à une action ou activité d’intérêt général (culture, recherche, humanitaire…).

Parce qu’ici au Bénin le « paraître » a toute son importance, il est de bon ton de faire remarquer que le mécénat est différent du sponsoring ou du parrainage d’évènements, pour lesquels il y a souvent une contrepartie publicitaire en échange.

Le mécénat a souvent un caractère assez discret. D’ailleurs, il est rare de voir des noms de mécènes sur toutes les grandes causes soutenues dans le monde. Pour exemple, la personne qui a contribué à offrir quelques uns des sacs aux participants à notre campagne de sensibilisation d’hier, n’a à aucun moment exigé que son nom soit cité.

Aujourd’hui, le mécénat dans plusieurs pays du monde est devenu une grande tendance qui démontre de la générosité dans un but d’apporter sa contribution. Quelque soit son statut ou son budget, toute personne ou institution, petite ou grande, peut se lancer dans une aventure solidaire… Mais cette aventure solidaire n’est pas seulement pécuniaire. Donner de son temps, énergie, expertise ou compétence « pro bono »,  sont diverses formes de mécénat.

Parce que le mécénat est un don, d’une entreprise ou d’un particulier, à une activité d’intérêt général, il peut concerner des domaines très variés de l’éducation, de la santé, de l’environnement, du sport, du social ou de la culture. Sensibiliser par exemple toutes les écoles du Bénin sur des notions de protection de l’environnement ou donner des cours d’alphabétisation à un groupe de personnes dans son quartier, sont des œuvres qui mériteraient une implication de quelques mécènes Béninois.

Sommes-nous obligés d’être nantis ou d’une très grande institution pour se lancer dans le mécénat ? Bien évidemment non.

Martin Luther King disait qu’à la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis mais du silence de nos amis. Nous avons beaucoup de situations dramatiques voire inconfortables dans notre pays. L’état malheureusement, n’a ni les moyens ni les ressources de tout régler en même temps. Il est donc aujourd’hui important que nous Béninois, puissions prendre à bras le corps certaines des causes qui nous tiennent à cœur, pour y apporter notre contribution.

Chacun à son niveau peut faire quelque chose. On n’a pas souvent besoin de grands moyen pour apporter son aide.

Nous, Béninois, devons avoir l’audace de susciter la transformation sur certaines situations de notre société.

Il est temps qu’individuellement et collectivement, nous puissions créer de la valeur dans nos communautés, tout en apportant un peu de notre temps, don ou savoir faire, pour impacter de façon concrète nos communautés.

Toutes les nations du monde ne sont arrivées à vaincre les fléaux auxquelles elles ont fait face qu’en s’y investissant elles mêmes, et dans la plupart des cas, avec des moyens basics et surtout de la solidarité.

On dit souvent que les petits ruisseaux font de grandes rivières. Avec nos petites contributions, nous pouvons faire changer les choses au Bénin… nous pouvons améliorer notre quotidien et atteindre de grands objectifs. Soyons donc acteurs ou actifs.

Tous ensemble pour l’amélioration des Services au Bénin

L’Auteur est Consultant/Formateur en Qualité de Service et Directrice de Publication de www.theservicemag.com
[email protected]

Commentaires

Commentaires du site 0