Grand-Popo – Bénin : Le Conseil Communal vote un budget de plus d’un milliard

Grand-Popo – Bénin : Le Conseil Communal vote un budget de plus d’un milliard

En attendant l’approbation du préfet du Mono, le Conseil Communal de Grand-Popo a voté ce mercredi à l’unanimité des conseillers présents le budget de l’année 2018, qui s’élève à 1.085.500.854 FCFA.

Avancée de la mer: Un plan d’urgence pour sauver Grand-Popo

Un budget équilibré en recettes et en dépenses à un montant de 397.526.880 FCFA, avec le Plan Annuel de Développement évalué à 736.545.142 FCFA. C’est à l’occasion de la 4e session ordinaire de l’année, tenue du lundi 27 au jeudi 30 novembre passés.

Le Conseil Communal de Grand-Popo en tenant cette quatrième session ordinaire de l’année, a voulu rester en conformité avec les articles 17 et 18 de la loi 97-029 du 15 janvier 1999, portant organisation des communes en République du Bénin. Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de cette 4e session. Il s’agit notamment du compte rendu des activités du quatrième trimestre de l’année 2017 du maire, de l’étude et de l’adoption du Plan Annuel de Développement, de l’étude et de l’adoption du budget 2018, du Plan de communication 2018… Tous ces points ont été passés au peigne fin et adoptés par les conseillers. Le Plan Annuel de Développement et le budget 2018 ont fait l’objet de débats de la part des conseillers communaux.

La commission budgétaire de la commune a fait part aux conseillers des difficultés auxquelles elle est confrontée dans l’élaboration du budget 2018, car il s’agit pour cette commission  de respecter la lettre de cadrage du ministre de la décentralisation datée du 10novembre dernier, qui demande aux communes de faire un budget réaliste et équilibré en recettes et en dépenses. L’exercice a été périlleux et difficile pour les conseillers mais ils y sont parvenus. Ils ont fini par voter ce budget équilibré avec des investissements dont le montant s’élève à 736.545.142 FCFA. Le Conseil Communal de Grand-Popo vient ainsi de se donner des moyens de réaliser des infrastructures socio communautaires au profit de sa population. Des modules de classes seront donc construits dans certaines écoles, des boutiques et hangars dans des marchés, des pistes de desserte rurales et des latrines, etc. Tout ceci après l’approbation du budget par l’autorité de tutelle, le préfet du département du Mono.

En clôturant la 4e session ordinaire, l’actuel locataire de l’hôtel de ville de Grand-Popo et maire, Anani Hlondji, a tenu à remercier les conseillers qui selon lui ont pris à cœur le développement de la commune de Grand-Popo. Il a une fois encore salué la convivialité et la bonne ambiance dans lesquelles se sont déroulés les travaux de cette 4e session ordinaire de l’année 2017, du conseil communal de Grand-Popo

Commentaires

Commentaires du site 0