Me Bocovo sur les perquisitions chez Atao Hinnouho : « Les policiers ne nous ont pas permis d’y assister »

Me Bocovo sur les perquisitions chez Atao Hinnouho : « Les policiers ne nous ont pas permis d’y assister »

Bénin : La solidarité des députés à leur collègue Atao Hinnouho vivement attendue

Après l’échec du jeudi 7 décembre 2017, la police nationale a finalement pu perquisitionner le domicile de l’honorable Mohammed Atao Hinnouho, le week-end dernier.

C’est ce que nous a rapporté Me Alfred Bocovo, hier dimanche 10 décembre 2017, en indiquant que tout cela s’est fait en l’absence du député, et avec le refus par la police de laisser les avocats et l’huissier de l’honorable Atao prendre part aux différentes perquisitions.

Selon Me Bocovo, la police a procédé à la perquisition du domicile de l’honorable Atao Hinnouho au quartier Midombo à Akpakpa, le vendredi 8 décembre 2017. Il témoigne avoir fait le déplacement pour représenter son client à cette opération :

« Arrivé sur les lieux en compagnie d’un huissier, il y avait visiblement la tension dans l’air. Les policiers ne nous ont pas permis d’assister, c’est ainsi que nous nous sommes vus dans l’obligation de quitter les lieux. Nous avons appris plus tard que la police a perquisitionné le domicile en présence d’aucun représentant de l’honorable Atao ».

Me Bocovo relate aussi la perquisition d’un des magasins de l’honorable Atao dans la journée du samedi 9 décembre 2017. Aux termes de l’opération, il rapporte que des cartons de produits ont été emportés par la police.

Pour cette seconde perquisition, Me Bocovo a encore tenté vainement de représenter son client : « je suis arrivé sur les lieux, j’ai trouvé des éléments de la police qui m’ont fait savoir que ma présence n’était pas désirée. Leur posture se fondait sur

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Heureusement que ce n’estpas le peuple qui juge.
    J’espère que c’est des arguments valables devant les juges. 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Que devient le benin , mon benin , notre benin  , où ce régime tord allègrement le cou  au droit , à la procédure , en interdisant aux conseils et huissier d’une personne pas ordinaire parce que ” honorable ” sur laquelle pèse des charges répréhensibles ? 
    On connaît la propension de ce régime à fabriquer du poison devant abréger la vie d’un president , à corrompre à tout-va sur son chemin , à ruser , mentir , interdir les libertés primaires , etc etc , d’ici qu’après cette perquisition orchestrée à l’irreguliére ce régime stalinien  y ajoute  du poison , et de la cocaïne ” pure ” quelques 18 kg , il n’y a qu’un pas 😡