Nicéphore Soglo: « On utilise la lutte contre la corruption pour intimider les opposants »

Nicéphore Soglo: « On utilise la lutte contre la corruption pour intimider les opposants »

(Lire la déclaration complète du Président Soglo ci-dessous) Le mal l’emporte si les hommes de bien se taisent dit l’adage. L’ancien président de la République du Bénin Nicéphore Dieudonné Soglo a rompu le silence.

Polémique sur le Franc CFA : Kako Nubukpo répond à Ouattara et Lionel Zinsou

A la faveur d’une conférence de presse qu’il a donnée dans la soirée de ce mardi 5 décembre 2017 au siège du parti la Renaissance du Bénin à Vidolé, l’ancien président est revenu sur la gouvernance actuelle au pays. Sa stratégie : s’attaquer aux maux qui minent la gestion du pays.

Selon Nicéphore Soglo, une conférence nationale était nécessaire. Plus loin, il justifie son absence lors du lancement du Programme d’action du gouvernement (Pag) par le fait que ce programme souffre des incohérences qui ont trait à un manque de réflexion et de coordination.

Soglo père invite à l’Union

Devant les derniers développements de l’actualité politique nationale ou la méfiance et la suspicion sont devenues une seconde nature, Nicéphore Soglo estime que l’heure est grave et qu’il ne faut pas laisser la convivialité légendaire des descendants du roi Guézo, unissant leurs doigts pour boucher la jarre trouée puisse déboucher sur une fracture.

Par ailleurs, sans faire la langue de bois, le président Soglo assure que la lutte contre la corruption incombe aux différents corps de contrôle du pays et à la justice, qui ne doivent en aucun cas tomber dans l’impasse.

« Les gouvernants utilisent la lutte contre la corruption pour intimider les opposants » a-t-il fustigé, avant d’appeler le peuple à ne pas avoir peur des incendiaires qui crient au feu.

« On ne peut pas gérer le Bénin comme une société… »

Nicéphore Soglo a souhaité qu’on fasse la part des choses au sommet de l’Etat. La gestion d’un pays a ses règles et principes qui diffèrent de ceux d’une entreprise. Il a insisté sur le fait qu’ « on ne peut pas gérer un pays comme une société ». Il est temps qu’on marque véritablement la rupture dans le bon sens.

« On peut se tromper»

Lors de cette sortie médiatique, le président-maire a présenté ses excuses au candidat Lionel Zinsou allant jusqu’à presque regretté son choix. Il a lassé entendre que Lionel Zinsou était le meilleur choix

On peut se tromper. Je me suis trompé. Je demande pardon au peuple. Je ne savais pas que le petit allait me honnir. Je demande pardon“a-t-il affirmé

Déclaration complète du Président Nicéphore Soglo

Béninoises, Béninois, Chers Compatriotes,

L’an dernier, de retour de France après notre habituel contrôle médical,  nous sommes, mon épouse et moi, tombés dans la rocambolesque  affaire AJAVON. Le Président du patronat béninois avait commis, un an  plus tôt, l’imprudence d’accorder ses voix pour assurer l’élection du candidat TALON. S’il avait fait le choix inverse, le Président du Bénin s’appellerait aujourd’hui Lionel ZINSOU qui prétendait que “l’Afrique appartient à l’Europe”. Et voilà le Président AJAVON brutalement mis aux arrêts et jeté en prison pour une sombre affaire de trafic de cocaïne.

C’est moi qui vous avais dit, à la veille de ces élections, que la Françafrique ne nous laissait le choix qu’entre la peste et le choléra ce qui risquait de faire le lit de Boko Haram. Fallait-il alors s’abstenir? J’ai perdu mon pari. Je bats ma coulpe et je fais pénitence.

Depuis, se substituant au peuple et au mépris des textes sur la démocratie locale, une véritable chasse aux sorcières est livrée aux élus locaux par le gouvernement, au moment où l’explosion urbaine est un phénomène planétaire (quelle inconscience !). Les victimes sont les communes de Parakou, Djidja, Allada, Porto-Novo, Ouidah et Cotonou. Et le mouvement continue. Le maire de Cotonou, qui a eu plus de chance que celui de Dakar, vit désormais en exil après avoir subi pas moins de quatre audits en un an. Quel acharnement! Sa maison fut perquisitionnée. Voulait-on peut-être y mettre de la cocaïne? Qui sait?

Car des chars avaient bouclé son quartier et il ne manquait plus que des hélicoptères de combat.

Et cette année encore, à notre retour de France, bis répétita, ça recommence. Après AJAVON, c’est au tour du célèbre syndicaliste METOGNON membre du Parti Communiste du Bénin (PCB) de subir le même sort. Il ne faut tout de même pas insulter Dieu. Car sans la lutte héroïque du PCB, il n’y aurait pas eu de démocratie dans notre pays.

C’est cette histoire qui doit être enseignée dans nos écoles et nos universités. Ne vivons plus dans l’ignorance et le mensonge.

En forçant KEREKOU à se réfugier à l’église Saint Michel, le PCB a obligé la France à sommer son gouverneur à peau noire de faire diligence.

C’est l’ambassadeur Guy AZAIS qui a transmis un véritable ultimatum à Pierre OSHO le Directeur de Cabinet de KEREKOU, le gouverneur à peau noire. Car ce transfuge de la Françafrique, (nous le savons depuis l’Affaire KOVACS), s’était refugié pendant plus de 17 ans dans le camp soviétique. Il convoqua sans délai, une réunion de toutes les Forces

Vives de la nation. C’est cette réunion que le génie béninois transforma en la célèbre Conférence Nationale Souveraine qui m’a chargé de mettre en œuvre ses recommandations. On ne peut plus continuer à étouffer la vérité.

Avant cette réunion, Michel CAM DESSUS, l’ancien gouverneur de la

Banque de France devenu Directeur Général du FMI, avait déclaré je cite: “une politique économique musclée, réussit le mieux, quand les dirigeants politiques sont en mesure d’obtenir un consensus populaire en faveur de leur stratégie économique grâce à un véritable dialogue avec la population” fin de citation. {Voir Afise D. ADAMON, Le Renouveau Démocratique au Bénin, Ed. L’Harmattan}. On venait de mettre à la porte sept mille fonctionnaires. Toutes les banques avaient déposé leur bilan. Les universités et les écoles étaient fermées. Les cas de mort, de prostitution et de suicide étaient devenus un spectacle quotidien. Le pays était au bord de la guerre civile. La Conférence

Nationale était une nécessité, le passage obligé avant toute réforme. C’est la raison, de mon absence au lancement du PAG, sorti je ne sais, de quelle officine.

N’ayons pas l’ingratitude d’oublier le lourd tribut payé par le PCB, (l’actuel Sursaut des Forces Patriotiques). Ses militants, Luc TOGBADJA, Rémi AKPOKPO GLELE, Parfait ATCHACA, Serge GNIMADI et bien d’autres encore, sont morts sous la torture, au Petit Palais. D’autres, comme maître BAPARAPE, l’avocat de METOGNON, ont subi d’affreuses tortures dans les camps de concentration de Ségbana, Parakou dirigé, est-ce un hasard, par Clément ZINZINDOHOUE, sans oublier, Dodja,

Petit Palais, PCO et PLM Alédjo. Evitons de céder à nouveau aux sirènes de la division et de l’individualisme dénoncés jadis par l’écrivain français Emmanuel MOUNIER dans son livre L’Eveil de l’Afrique.

La jarre trouée du roi Guézo, nous invite tous à l’union; car l’heure est grave, très grave surtout après la bombe qui a éclaté en Libye et dont les effets vont se propager dans toute la CEDEAO et dans toute l’Afrique au Sud du Sahara.

Mon regret, est de n’avoir pas pu, malgré mes efforts, mettre sur pied une Commission Vérité et Réconciliation pour parfaire notre Conférence Nationale à l’exemple de l’Afrique du Sud de Nelson MANDELA. Car il n’y a pas de paix sans justice, il n’y a pas de pardon sans confession. Nous devions à tous ces combattants un minimum de reconnaissance surtout, après la capture de Cissé le tout puissant marabout analphabète du gouverneur à peau noire: le Raspoutine béninois. Evitons qu’il ne renaisse sous les traits d’une sorcière bien connu dans le Zou. Le souvenir de cette tragédie, de cette période de désespoir reste à jamais gravé dans la mémoire de tous les béninois.

Venons-en maintenant à la lutte contre la corruption. Elle incombe aux différents corps de contrôle, puis à notre justice dans laquelle nous plaçons notre confiance et à qui nous demandons de ne pas, à son tour, tomber dans ce travers. Mais en démocratie, il faut aussi respecter la présomption d’innocence. Car souvent, les gouverneurs à peau noire (même le roi du Zaïre: MOBUTUL qui prétendent laver plus blanc, utilisent la lutte contre la corruption comme une arme pour intimider leurs opposants. Mon passage à la Banque Mondiale m’a permis d’avoir ces documents officiels que certains assimilent à des armes de destruction massive.

Restons calmes, sereins, “N’ayons pas peur”, comme disait le Pape Jean-Paul Il, s’adressant à ses compatriotes polonais. Ne perdons pas de vue d’où nous venons; et renouons avec la philosophie de la Conférence Nationale Souveraine, basée sur la non-violence. Nous sommes les disciples de GANDHI, de Martin LUTHER KING et de Nelson MANDELA.

Dans son célèbre recueil de sermons: La Force d’Aimer, le pasteur Martin LUTHER KING nous invitait à méditer ces paroles de Jésus: « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Le fils de Dieu aurait pu dire “Père, déchaîne la foudre puissante de ta juste colère et détruis-les”. Mais “du haut de la croix, Jésus a proclamé solennellement une loi plus haute. Il savait que la vieille philosophie de l’œil pour œil laisserait chacun aveugle. Il ne chercha pas à vaincre le mal par le mal. Il vainquit le mal par le bien. Crucifié par la haine, il répondit par l’amour”. Quelle magnifique leçon! Il faut donc cesser d’adorer le Dieu de la vengeance et de nous incliner devant l’autel de la revanche. «Seule la bonté peut extirper le mal, seul l’amour peut vaincre la haine ».

Il nous faut renouer avec le pardon. Eviter les conflits d’intérêts, mettre fin à l’exercice solitaire du pouvoir et à l’opacité dans la gestion en publiant s’il le faut, comme je l’ai fait en 1992 dans le quotidien la Nation, les salaires des membres de mon gouvernement y compris le mien. Et surtout, avoir plus de compassion pour les pauvres, les déshérités. Aimé CESAIRE, mon maître à penser, ne disait-il pas qu’on juge un homme à son attitude à l’égard de la souffrance humaine?

Passons à présent, à la bombe qui a explosé en Libye, à notre longue marche vers la terre promise. Car l’heure de Dieu est la meilleure, dit un proverbe béninois.

Les dirigeants de l’Afrique noire avaient peut-être besoin d’un électrochoc, devenu planétaire grâce à vous, hommes et femmes des médias, pour enfin entendre les gémissements de leurs jeunesses et les obliger à s’unir. Désormais, rien ne sera plus comme avant. Nos chefs avaient des voisins de palier avec qui ils partagent la même foi (Mohammed Ali se retournera dans sa tombe). Ces derniers, les ont fait passer aux yeux de leur peuple, pour des dindons de la farce ou pire, des complices. Et tout cela, pour ce que le Pape François appelle le “fumier du diable” ? On comprend dès lors, leur désarroi, leur colère et la rapidité sinon la violence de leur réaction. Car l’horreur est là: massif, incroyable, monstrueux, un génocide voilé: la traite arabe qui n’a jamais cessé est enfin mise à nue. Il faut la faire connaitre et la combattre sans pitié et sans concession. Nos peuples attendent avec impatience, la réaction et les propositions concrètes appuyées d’un calendrier précis de la part des gouvernements, des partis politiques, des syndicats, de la société civile et surtout celles des intellectuels comme ce fut le cas après “La Gifle de Dakar” infligée par SARKOZY, un autre chef de la Françafrique. En ma qualité de Vice-président du Forum des Anciens Chefs d’Etats et de gouvernement, créé en 2006 à Maputo par Nelson MANDELA, chargé du Devoir de Mémoire et de la Route de l’Esclave, je reviendrai plus longuement sur ce sujet vital, existentiel.

Pardonnez-moi de terminer mes propos par un problème personnel. Nous sommes, il est vrai, encore dans la phase d’apprentissage de la démocratie. Nous devons progresser et prendre exemple sur les pays qui nous ont devancés sur cette voie. Je veux exprimer ici, ma honte et mon indignation devant les tracasseries inacceptables, les mesquineries qui déshonorent leurs auteurs dont ma famille et moi sommes l’objet. Tout le pays est au courant. Civilisation ou barbarie?

Voilà encore l’une des raisons, qui explique pourquoi en Afrique les présidents s’éternisent au pouvoir.

Décidément, la “Rupture” n’en rate pas une. Mais chacun sait que Jupiter rend fou ceux qu’il veut perdre.

Je vous remercie.

Cotonou, le 05 décembre 2017.

Commentaires

Commentaires du site 48
  • Avatar commentaire
    sdk 1 semaine

    vraiment talon est honte pour le benin mais rien n est eternel il va parti au non de jesus

  • Avatar commentaire
    LE JOUR SE LEVERA 1 semaine

    la PROCHAINE ELECTION PRESIDENTIELLE AU BENIN VERRA AU POUVOIR UN OPPOSANT DIGNE DE NOM ET ENFIN LE JOUR SE LEVERA AU BENIN .
    SANS ME TROMPER VOICI LA LISTE DU PROCHAIN GOUVERNEMENT

    PRESIDENT LIONEL ZINSOU

    VICE PRESIDENT SEBA ADJAVON

    MINISTRE D’ETAT ET DE L’INTERIEUR LEHADY SOGLO

    MINISTRE D’ETAT ET DE LA DEFENSE CANDIDE AZZANAI

    UN AUDIT CONTRE BIO TCHANE ET PASCO KOUPAKI CAR CES DEUX PERSONNAGES FONT HONTE AUX BENINOIS .

    NICEPHORE SOGLO DOIT ETRE PRESIDENT HONORAIRE DU BENIN COMME EN ALLEMAGNE .

    TALON A TOUT FOUTU EN L’AIR .

  • Avatar commentaire
    Anani 1 semaine

    La vérité Blaise , mais 3ans n’est plus loin du courage mon président soglo

  • Avatar commentaire
    aziz 1 semaine

    Nicéphore soglo..!!

    Qu’on le déteste ou qu’on laime..est entré dans l’histoire du benin…et il mourra de sa belle mort…en étant un grand homme

    Je ne l’aime pas..mais je dois lui reconnaitre ce mérite..

    En 90…le benin était dans un trou..il fallait un gar..comme lui pour nous sortir…de là…ou l’ignorance,les idiologie….nous ont mis..bravo soglo

    Ce n’était pas un politique…et li n’a pas u que le benin…se dirrige avec tac et discernement

    Ses frères d’abomez,sa femme…l’ont contraint…à donner le pouvoir…à un incapable,illétré,ig.n.are incompétent…qui ne sait que manipuler…les uns et les autres…juste pour rester…au pouvoir….

    Cependant…mes posts..sur soglo…restent valides

  • Avatar commentaire
    Hermann Ahouansou 1 semaine

    Merci chère pépé il est bien de reconnaitre son tord et une chose ets de le réparer qu’aviez à nous apporté pour corriger le tire?  Que les mânes de nos encetres vous pardonne et que Dieu vous prenne en pitié plus jamais ça au bénin

  • Avatar commentaire
    alias 1 semaine

    il n’a aucune conviction.c’est la même chose qu’il dira de LZ si ce dernier était aux affaires et avait faire fuir son Léhady.Et puis ce Zinsou était dans ce gouvernement qui avait donner quitus à Bolloré contre Pétrolin.ils sont pareils et Talon est mieux que Zinsou.Le problème du Bénin c’est notre manque de vision sur le Nigeria.Import-export.Des Hommes d’affaire import -export.il a suffit que le Nigeria dise stop et on a commencé par trembler

  • Avatar commentaire
    Zannou Thomas 1 semaine

    Dites au vieux Soglo de se taire, il n’a plus rien à nous démontrer. On ne peut pas continuer dans les pillages des biens publiques que font d’autres et sa famille. Aucunement il ne s’est trompé. C’est le choix des Béninois et on assume.

  • Avatar commentaire
    Antoine 1 semaine

    Dommage monsieur le président, c’est un peu trop tard. Nous simples citoyens de base, on avait bien perçu que Talon ne fait pas le poids à côté de Lionel Zinsou. Vous avez poussé nos populations à le haïr à cause de son métissage . Vous avez entraîné le Bénin tout entier dans une aventure que nous mettrons 20 ans à combler. Vous devez réparer maintenant le mal que vous avez fait.

  • Avatar commentaire
    Oly 1 semaine

    Je me demande ce que les grands veulent pour notre pays. Quel modèle veut-on vraiment pour le Bénin. Pourquoi on parle aujourd’hui ainsi du PCB alors qu’hier, on n’a pu rien faire pour réhabiliter ceux là qui ont si tant souffert?
    Pourquoi lier une affaire METOGNON, ( oh! “pauvre METOGNON” après avoir servi valablement et loyalement son pays pendant des décenies au vue et au su de tous), avec celui des riches SOGLO dont le fils qui n’a jamais travaillé pour ce pays s’en serait sorti milliardaire après son séjour à la Mairie de Cotonou. Dites nous nous si du vivant des parents, il a déja comptabilisé à son compte, son héritage. 
    Trop c’est trop, cessez d’instrumentaliser le peuple Béninois qui souffre et a besoin de sauveur comme TALON.
    Je crois que mon pauvre METOGNON justifiera et prouvera son innocence devant la justice et retrouvera bientôt sa Liberté. Que SOGLO fils ait le courage de descendre au Bénin faire de même. 
    Je crois qu’on ne doit pas mélanger torchons et serviette.
    Le peuple ne doit plus servir d’otage pour des gens s’enrichissent sur son dos ou qui ne peuvent laver leur honneur devant la justice.
    Laissez-nous en paix.
    Merci.

  • Avatar commentaire

    La famille Soglo est dans la diversion, la République n’en a pas besoin.

  • Avatar commentaire

    Ça va être beau les élections présidentielles dans quelques années !liady , Ajavon Candide zinsou un beau mélange pour le pauvre bénin

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 1 semaine

    A TOUS CEUX QUI SONT FREQUENTS ET ASSIDUS AU FORUM , J’AI TOUJOURS DIT QUE NICEPHORE SOGLO EST ET DEMEURERA TANT QUE LA TERRE EXISTE LE MEILLEUR PRESIDENT DU BENIN !
    AUX FORUMISTES DE DESIGNER LE PLUS PIRE PRESIDENT QUE NOUS AVONS CONNU DEPUIS 1960 :
    MOI , JE CONNAIS LE PLUS MAUVAIS PRESIDENT ! JE VAIS VOUS LE DIRE SOUS PEU !
    LE NOM NICEPHORE SOGLO DOIT DESORMAIS REMPLACER LA PLACE DES MARTYRES A COTONOU .

  • Avatar commentaire
    Hélian 1 semaine

    Doucement sur ce forum. Nicéphore a été et demeure le meilleur président que le Bénin ai jamais. Les anciens chefs d’état de par leur statut ont droits à des avantages sociaux.
    Maintenant, j’aimerais lui dire qu’il n’est jamais tard de ben faire et de pousser son mea-culpa en supportant Lionel Zinsou, le meilleur candidat possible en 2021.
    Avec Macron sur le dos qui ne veut rien savoir de lui, Nicéphore qui va le combattre aux prochaines élections, Houngbédji et Amoussou qui attendent de passer l’étape des législatives pour lui montrer de quelle mouvance ils, sont, notre compétiteur-né vas se retrouver bien occupé.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 1 semaine

      Un grand bâtisseur certes mais un piètre politique. C’est de sa faute si Kerekou( qui continue visiblement de tourmenter ses nuits depuis la tombe à voir le nombre de fois qu’il l’apostrophe dans sa declaration) a pu “remonter en haut” pour nous faire perdre encore dix annees supplementaires en plus des 17 ans d’errance et de gabégie. Soglo a tout de même dit quelque chose que je trouve fundamental: “il n’y a pas de paix sans justice, il n’y a pas de pardon sans confession”. Pour dire que la CNS a certes permis de jeter les bases d’un nouveau depart mais ne nous aura pas permis d’expier nos vieux démons de division, de haine et de croc-en-jambes tous azimuts.
      Ce n’est pas pour rien qu’on tourne en rond depuis 1990.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 1 semaine

    Soglo ne supporte simplement pas que l’Etat lui supprime ses avantages indus (il perçoit des indemnités pour l’eau et l’électricité alors que dans le même temps ses factures sont prises en charge par l’Etat). Il avait mis sa famille au coeur de son pouvoir, prolongeant cette pratique au niveau de la Mairie de Cotonou, maudite ville victime de ce clan familial, avec un fils Lehady dont le CV se résume comme suit :
    – Conseiller de Papa à la Présidence de la République
    -Conseiller vde Papa à la Mairie
    -Adjoint de Papa à la Mairie
    – Maire de Cotonou, succédant à Papa
    Comment a-t-il fait pour s’acheter une villa CENSAD à 750 millions???????
    Le vieux Soglo s’indigne parce que ses intérêts matériels et familiaux sont remis en auses et écornés..
    Pas de leçons à recevoir d’une famille qui vit au dépend de nos pauvres deniers publics

    • Avatar commentaire
      gombo offline 1 semaine

      Ca fait un moment que vus intoxiquez avec vos histoires de villas CENSAD a 750 millions…Quelle preuve avez vous du prix de ce bien au moment de son achat ?

      Si vous n’en avez pas taisez vous !

      LA gestion des affaires publiques est un metier , parfois plus honorable que celeui des hommes d’affaires mafieux et il n’y a aucune honte a voir fait sa carriere dans les gestion des affaires publiques ! C’est aussi bien sinon mieux que revendeur d’engrais, VRP des societes etrangeres, ou intermediaire dans l’achat et vente de coton.

      • Avatar commentaire
        Tundé 1 semaine

        L’adversité vous aveugle et grippe vos neurones qui nous pondaient de belles analyses.
        Même revue à la baisse, lehady ne peut pas acquérir une villa de la CENSAD , c’est une évidence !!!
        Jamais beaucoup Nicephore Soglo. Il doit comprendre qu’il est loin d’être le nombril de ce pays…
        Qui a dit vol individu ?

        • Avatar commentaire
          Tundé 1 semaine

          Cors. Ver.

          …….j’aimais Nicephore Soglo…..

          ……..qui a dit vil individu ? …..

        • Avatar commentaire
          aziz 1 semaine

          ta conscience….si tu en as..doit te gener..tundé

          Rappelles…toi..ce que soglo a fait pour toi..parce que justement tu avais un cv..estampié…fon….et ce qui l’a perdu d’ailleurs

          Car en effet…soglo n’a pas perdu le pouvoir…parce que incompétent…mais parce…qu’il était issu..d’une ethnie..dont les caractéristiques (je me tais par pudeur)…et tout le monde comprend ce que je veux dire

  • Avatar commentaire
    Abidjan-secours 1 semaine

    Meme patrice talon sait dans son coeur que soglo a raison.le meilleur president était L Zinsou.talon ne connait rien que le coton.longue vie à toi soglo car tu as reconnu ton erreur sur talon.quant à vous Amoussou bruno et Houngbedji adrien vos ventres vous conduiront à la honte car vous etes complices des souffrances que talon inflige au peuple.la nature et nos ancetres vous demanderont de compte

  • Avatar commentaire
    Oly dur 1 semaine

    Que cette famille cesse d’instrumentaliser le peuple béninois. 
    Qu’on ne mélange pas le cas de METOGNON à celui de son fils devenu milliardaire dit-on sans qu’on ne sache ce a été son travail dans ce pays.
    Pourquoi c’est aujourd’hui il parle ci-bien de PCB?
    HALTE A LA MANIPULATION DU PEUPLE SVP.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 1 semaine

    “On dira tout de la révolution, que je pense début de la plongée du Bénin vers les abîmes”

    Voilà qui dit vrais. Avec cette révolution menée par les militaires sortis du rang, le Bénin a perdu sa virginité, c’est à dire l’aspiration à la sagesse (vivre selon le bien).

  • Avatar commentaire
    bito 1 semaine

    Il a vraiment raison, la gouvernance talon est très très nul, c’est normal qu’il demande pardon au peuple, il fait partie des gens qui ont conduit les béninois dans ce choix, Candide Azanaï doit aussi s’excuser auprès du peuple

  • Avatar commentaire
    Tundé 1 semaine

    La douche froide de la facture d’eau fait encore frémir la Vieux Soglo.
    Nicephore Soglo et ses rejetons sont les seuls bons hommes du Benin et du continent , eh ben!!!!!
    On avance……

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 1 semaine

      “La…facture d’eau fait encore frémir…Soglo” 🙂 Mdr !

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 1 semaine

    “stratégie: s’attaquer aux maux qui minent la gestion du pays…la lutte contre la corruption pour intimider…KEREKOU…gouverneur…transfuge de la Françafrique !!!” Hum…
    ça devient confus et pour tout dire un peu vaseux.
    “KEREKOU de la françafrique !!!!” 🙂 🙂 🙂 On dira tout de la révolution, que je pense début de la plongée du Bénin vers les abîmes, mais là c’est le bouquet !
    Je pense que M. SOGLO peut se retirer.

  • Avatar commentaire
    Marius 1 semaine

    Merci ancien président

  • Avatar commentaire
    PIMENT ROUGE 1 semaine

    Il a eu pour son compte. Je me souvenais au moment d’un meeting à zakpota quand il qualifiait LZ de tout. Même si c’est une erreur,il assume
    Voilà que le vain est tir. Ils ont conduit ce pays dans la boue. Ils assument leurs choix avec sa bande dazanai. Il n’a rien vu ,on va lui faire fuite ce pays. Un vieux bandit. On les as laissé le destin de ce bénin voilà comment ils ont géré en provoquant YAI de tout sorte d’injures pour qu’ils réagisse, voilà ou nous en somme. Quand son fils soutenait LZ ,il avit dit quoi? Il doit sagenouer à son enfant.

  • Avatar commentaire
    Maou 1 semaine

    Il ne faut pas mélanger les torchons. Le cas Metongnon n’a rien à voir avec les recriminations faites à  L. Soglo.
    Bon face à un gouvernement de poltrons, il peut toujours  aider son fils a s’extirper du pays pour échapper à la justice sans rien craindre.
    D’ailleurs, Talon est-il encore à la recherche de ceux qui ont couvert la fuite de L. Soglo?

  • Avatar commentaire
    Chat 1 semaine

    Nous n’allons pas refaire le match LZ vs Talon, mais reconnaissons que ce que dit Soglo est honnête intellectuellement.

    Que celui qui ne s’est jamais trompé lui jette la première pierre.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 1 semaine

    Que les gens qui ont des oreilles entendent ; le tocsin est sonné, talon a chaud aux fesses 

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji 1 semaine

    La vieillesse est un naufrage.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 1 semaine

      Agadjavi ne saurait être une bouée 

    • Avatar commentaire
      Amaury 1 semaine

      @Agadjavi,

      C’est tout ce que tu trouves à dire ? N’est ce pas intellectuellement plus honnête de lui apporter la contradiction sur ce qu’il avance plutôt que de s’attaquer à son état ?
      On peut ne pas être d’accord avec lui sur certains points mais globalement il a raison. La gouvernance de Para craint. Aller jusqu’à faire proposer par ses députés godillots, une agence rattachée à la présidence chargée de ”gerer les partis politiques’w, il faut vraiment oser.

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji 1 semaine

        @Amaury… Aucune contradiction objective à apporter au vieux. Il délire tout simplement. C’est le rejeton indigne qui lui fait perdre le nord. On va pas tirer sur une ambulance non plus.

  • Avatar commentaire
    Dreb 1 semaine

    Voilà un monsieur qui pense que si sa famille n’est pas au devant de la scène, c’est que rien ne va marcher… Va te reposer et la génération actuelle prendre ses responsabilités. On connaît parfois le travail des enfants des autres présidents (il y a des militaires parmi ceux de Kérékou, des banquiers parmi ceux de Yayi), les deux Soglo sont politiciens de carrière et lorsque ce n’est pas le cas, Papa s’agite dans tous les sens). Que les enfants Soglo cherchent et trouvent du travail pour servir le pays d’abord avant de chercher à en profiter…

    • Avatar commentaire
      Maou 1 semaine

      Pour ceux qui ont vécu.le régime Soglo souligneront une similitude avec les pratiques actuelles de Talon: réussir à se mettre sur le dos tous ses anciens soutiens. Rappelons nous, Tevoedjre, Amoussou Bruno, Séverin Adjovi…..
      Juste après 2 ans d’exercice de pouvoir, au temps de Soglo le peuple en avait marre. Il fallait rejoindre le marigot, la RB, en être membre. Idelphonse Lemon s’y était opposé…..
      Nous n’avons pas de lecon à recevoir de lui, autant que je fustige la bande Talon et ses sbires Pik, Abt, Djogbenou 

  • Avatar commentaire
    aziz 1 semaine

    Lz..était le meilleur…dit il..et présente ses excuses…!!

    J’ai des doutes sur la sincèrité de ce monsieur

    Lz..monsieur france afrique,l’incarnation du diable,le metis…et quoi encore

    On a tout entendu…

    Comme lui…abt,pik,azanai,et les sysndicalistes…sont tous responsables..

    Quand un leader d’opinion…se trompe..lourdement…il se range…un point tout

    On ne joue…pas au pmu..avec la destinée d’un peuple

    • Avatar commentaire
      Prince Toffa 1er 1 semaine

      Aziz n’exagères-tu pas un peu??

      • Avatar commentaire
        aziz 1 semaine

        Ce monsieur..n’a d’yeux que pour ses fils…comme wade avec son karim

        Si léhady n’était pas tolubalisé…entre temps…soglo n’allait jamais dire ces choses là…

        On l’a vu..à son age…parcourir..tout le plateau de son abomez…pour dire…tout sauf lz..

        Malgré que yayi a fait de son ganiou…qui par ailleurs n’a aucun mérite…que n’importe quel beneinois de son age…un ministre…la yayaiphobie…l’a consumé

        Les gens étaient devenus fous…et ne pensaient plus au devenir de la majorité des beninois que nous sommes…mais plutot à leur petite personne et revanche..

        Talon est là…par la faute…des gens…qui veulent nous blaguer…encore

        Quand on commet une faute on assume

        • Avatar commentaire
          aziz 1 semaine

          Nous qui avons eu la chance d’etre hors du benin…depuis des décennies..nous savons que lz…est une denrée rare…que nous envie…tous les autres africains…étant entendu…que ce monsieur est au sommet..de la creme des cremes…c’est à dire le club fermé..de ceux qui gouvernent le monde..

          Il est tellement riche…et n’avait meme pas besoin de se goingrer sur l’état beninois..

          Le sang zinsou, mahi…qui circule dans ses veines…est en réalité sa raison d’etre..

          Mais hélas…le niveau mental,intellectuel…de l’ensemble des beninois..est tellmement bas…pour qu’on en fasse bon usage de lz…

          C’est comme..un savant…au milieu de papaous

          • Avatar commentaire
            Napoléon1 1 semaine

            @ Aziz,

            j’ai eu aussi la Chance de sortir du pays et ne le regrette pas.

            Cependant je ne trouve pas Lionel Zinsou comme une si rare denrée qu’il fallait du coup ramener des officines francaises pour en faire Président de la République au Bénin. Jamais nous n’accepterions cela au Bénin. De même que le Dr. Basile Ajou ne pouvait pas du coup quitter le Congo Brazzaville , où il assumait une fonction internationale , pour devenir comme un éclair Président du Dahomey en 1968, Zinsou ne pouvait pas de cette manière là devenir Président de la République en 2016, après être ramené de Paris dans les bagages de Yayi Boni. Ce serait une insulte à notre peuple.

            Il peut devenir Président de la Republique, mais qu’il apprenne d’abord à connaitre la souffrance et le vécu quotidien de son peuple pendant un certain temps.

            Ce n’est pas les denrées rares qui manquent à l’intérieur du Bénin.

            Pour devenir Président, il ne faut pas être une denrée rare. C’est celui que la majorité des populations choisit qui devient Président de la République. Et c‘est bien comme ca. C’est en cela qu’il faut reconnaître l’acte souverrain, l’acte démocratique. Yayi Boni n’a jamais révé d’être Président de la République, il l’a été par un hazard chanceux. Et si Talon n’avait pas eu comme challenger Lionel Zinsou au deuxième tour, jamais il ne serait devenu Président.

            Mais c’était un vote consciencieux, ce rejet de Lionel Zinsou en ce temps là. Et si les mêmes circonstances se présentaient, „je le ferai encore si j’avais à le faire“.
            Même si c’est vrais le constat, déjà à cette étape, que Talon a décu et qu’il s’est révélé à 100 % ce que les gens comme moi ont pensé de lui. Mais entre deux maux, entre la pe-ste et le cho-lérat, il fallait choisir. „A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire“.

            Il y a, néanmoins une consolation, Talon n’ayant pas un grand bagage intellectuel comme Lionel Zinsou, et en plus entouré des gens à niveau moyen, commet tant de bêtises, tant de faux pas, pi-lle le pays à visage découvert, si bien que la malgouvernance sous Talon est si ostentatoire que l’on a pas besoin d’une ingéniosité particulière pour la détecter. Ce qui fait que nous le contrôlons et c’est une question de temps, le peuple lui fera bientôt son procès.

            A l’allure, où vont les choses, Talon est le premier Président de l’ére du renouveau au Bénin qui n’ira pas au bout de son mandat. Sur ce, faites moi confiance et soyez -en sûr.

          • Avatar commentaire
            PACS 1 semaine

            100% d’accord avec toi.

    • Avatar commentaire