L’Oif et le Bénin pour le « libres ensemble »

L’Oif et le Bénin pour le « libres ensemble »

Le président de la République a accordé ce matin une audience à la secrétaire générale de la francophonie, en visite de travail au Bénin. Au cours de cette entrevue, Michaëlle Jean et Patrice Talon ont abordé les sujets qui préoccupent l’Oif et le Bénin .

Sommet de l’Union africaine : Importante participation du Bénin

Ils ont par la suite signé l’ accord cadre dénommé: « Libres ensemble ». Lors du point de presse qu’elle a animé avec le chef de la diplomatie béninoise à sa  sortie d’audience, Mme Jean a expliqué le concept du « Libres ensemble ». Pour elle, libre ensemble veut dire combattre pour la liberté en rassemblant tous nos efforts.

Le Bénin a l’en croire « fait une fois encore figure de précurseur puisqu’il est le premier Etat à s’approprier sur le plan national de cette  initiative  pour en faire une composante  à part entière de sa stratégie jeunesse».

Michaëlle Jean  a ensuite fait un clin d’œil à ces jeunes de la francophonie qui ont pensé  cette initiative parce qu’ils voulaient “que la vie triomphe face à ceux qui propagent la violence et incitent à la haine“. Notons qu’au cours de ce point de presse, le ministre des affaires étrangères a annoncé la création prochaine du réseau des ministres en charge de l’économie numérique sous les hospices de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

A en croire Aurélien Agbénonci, ce projet est porté par le Chef de l’Etat Patrice Talon. Le chef de la diplomatie béninoise a  sollicité “l’appui, le savoir-faire, l’autorité et l’énergie exceptionnelle” de Michaëlle Jean pour la concrétisation de ce projet.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Analyste senior Il y a 8 mois

    Michaëlle Jean et ses envolées lyriques: hier, c’était de “rapprocher les deux solitudes”, aujourd’hui il est question du “Libres ensemble” 🙂 L’UNESCO lui sied plus … la culture! On attend de voir son bilan à la tête de l’OIF.