Orientation professionnelle des enfants : Les parents appelés à jouer leur partition

Orientation professionnelle des enfants : Les parents appelés à jouer leur partition

Aujourd’hui, la question du chômage des jeunes au Bénin se pose avec acuité et devient de plus en plus préoccupant. A en croire l’opinion, cela est dû en grande partie à une mauvaise orientation des enfants depuis le bas âge par leurs parents.

Bénin – Échauffourées à l’Uac : Les étudiants arrêtés libérés hier

Pour essayer de mettre en exergue « le rôle combien déterminant des parents dans l’orientation des enfants et tenter de régler cette problématique d’insertion sociale des jeunes au Bénin, des spécialistes des questions de société ont débattu du sujet hier 20 décembre 2017 sur la télévision nationale.

Comment les parents doivent tenir les enfants pour une meilleure orientation professionnelle ? C’est autour de cette problématique que des spécialistes des questions de société ont échangé ce mercredi 20 décembre 2017, sur les plateaux de la télévision nationale. Comme invités, il y avait Maurice Zannou représentant l’agence nationale pour l’emploi (Anpe), madame Christiane Songbé Capo-Chichi socio-anthropologue, Lucien Coovi Tchékété psychophysiologiste, et Ogoualé Euloge, géographe.

Avant d’aborder le vif du sujet, c’est-à-dire la responsabilité des parents dans l’orientation de leurs enfants, Maurice Zannou de l’Anpe a présenté la situation de l’emploi aujourd’hui au Bénin. Il a confié que « la situation de l’emploi aujourd’hui au Bénin est très préoccupante. Beaucoup de formations se font sans tenir compte au préalable des besoins du marché de l’emploi ». Abordant la question de la  responsabilité des parents pour mieux orienter les enfants, la socio-anthropologue Christiane Songbé Capo-Chichi, conseille que les parents doivent laisser le génie de leur enfant s’épanouir.

Elle ajoute que les parents en accompagnant leurs enfants, doivent les mettre en confiance ». Abondant dans le même sens, le professeur Euloge Ogoualé invite les parents à ne pas crier sur les enfants pour tuer le potentiel qu’il y a en eux. Lucien Coovi Tchékété le psychophysiologue, pense que les enfants ont de « l’or en eux comme potentiel que les parents ont la responsabilité d’aider à valoriser. Pour les orienter, les parents doivent seulement conseiller les enfants et s’imposer à eux », a-t-il ajouté.

Commentaires

Commentaires du site 0