Programme de restructuration : Le Brmn échange avec les cadres des ministères impliqués

Programme de restructuration : Le Brmn échange avec les cadres des ministères impliqués

Du 19 au 21 décembre 2017, des cadres de six ministères ont été entretenus par le Bureau de restructuration et de mise à niveau (BRMN), au regard de leur implication dans le Programme de restructuration et de mise à niveau (Prmn)

Afrique : des pays se tournent vers l’énergie nucléaire

C’était à l’hôtel Bel Azur de Grand-Popo. Le Bureau de restructuration et de mise à niveau (BRMN) a échangé trois jours durant (les 19, 20 et 21 décembre 2017) à l’hôtel Bel Azur de Grand-Popo, avec des cadres de six ministères impliqués dans le Programme de restructuration et de mise à niveau (Prmn).

L’objectif était « de présenter, d’expliquer et de faire comprendre le Prmn », a déclaré le Directeur Général du Brmn, à l’entame de l’atelier. Mais Airy Lucius Tonato va plus loin : « C’est une occasion pour susciter la réflexion sur la phase de pérennisation, voire de généralisation du Programme et recueillir vos impressions », a ajouté le Directeur Général.

En effet, tout en portant à la connaissance des cadres des ministères ce qu’est le Prmn, le Directeur Général du Brmn expliquera le « caractère national et unique » de ce programme : doter l’économie béninoise d’un cadre institutionnel de référence permettant d’améliorer ses performances au travers d’une contribution plus élevée des entreprises à la croissance du PIB, au développement des exportations, à l’effort d’innovation, à l’accroissement des investissements et à la création d’emplois qualifiés. En définitif, « c’est un Programme permanent nécessitant une capitalisation d’expériences », aux dires de M. Tonato.

Du fonctionnement du Brmn, bras opérationnel dudit Programme aux primes qui sont versées aux entreprises (après réalisation des plans stratégiques proposés par les Bureaux d’études) sans oublier le rôle prépondérant du Comité de Pilotage National, organe de décision et d’orientation, les cadres présents à cet atelier en savent plus désormais sur le PRMN et peuvent en faire un point plus que détaillé à leur hiérarchie respective. Cocou César Aklossou, Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’industrie et du commerce exprimera à cet effet, au travers de cet atelier, sa satisfaction de savoir que « le PRMN est désormais bien connu » de l’administration ou du moins de ces ministères impliqués, à savoir les ministères de l’Industrie et du Commerce (ministère de tutelle), de l’économie et des finances, de l’Agriculture et de la Pêche, du Cadre de vie, de la Santé et du Plan et du Développement.

Le PRMN est une initiative de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Il a connu sa phase pilote au Bénin de 2008 à 2013. Depuis 2014, le Bénin déploie son propre programme national dont la phase 1 prend fin en 2018.

Commentaires

Commentaires du site 0