Les travaux en commission budgétaire sur le projet de loi de finances gestion 2018 tirent progressivement vers la fin. Les députés se retrouvent ce jour, lundi 11 décembre 2017, au palais des gouverneurs à Porto-Novo pour poursuivre les travaux sur le projet de budget général de l’Etat, gestion 2018.

A la suite des travaux concernant l’examen des amendements formulés par les honorables députés de la commission budgétaire, et l’adoption des rapports spéciaux, des sources proches de cette commission budgétaire annoncent que le rapport général sera finalisé et adopté en commission d’ici le jeudi 14 décembre 2017. Selon les mêmes indiscrétions, le président de la commission des finances et des échanges Raphael Akotègnon et son homologue de la commission du plan, Jean-Michel Abimbola, seraient à pieds d’œuvre pour finaliser le rapport général qui sera soumis à l’approbation des commissaires le jeudi prochain.

Une fois adopté en commission, le rapport général sera transmis sur la table du président de l’Assemblée nationale, qui se chargera de programmer une plénière pour le vote du budget général de l’Etat. A la suite de cette procédure, les députés vont se retrouver dans les prochains jours pour probablement donner carte blanche au projet de loi de finances pour la gestion 2018.

8 Commentaires

  1. Olla, faut oublier ces rupturiens… Maintenant, on ne fait plus des messes d’action de grâce, mais pour des simples relancement des travaux déjà lancés par YAYI, ils sortent les” EGUNGUNS”… Chaque fin de semaine, on fait naître des groupements de jeunes et femmes avec maximum 25 membres adhérents, pour dire qu’ils soutiennent le Président Talon. Qui veut tromper qui ?

  2. Agadjavi , ALLOMAN , vos posts pouvaient me faire sourire et même être approuvés , si les beninoises et beninois ne souffrent l’enfer sous la gouvernance de vos amis ruptu….
    Au point où dame Lagarde est obligée de venir s’enquérir des nouvelles du benin trés mal-en-point dans tous les domaines , économique, social , politique , et moral .
    Pervers comme vous êtes , avec ruse toujours , vous essayez de traduire cette visite de Lagarde en succès diplomatique 
    ” Dr du FMI ” se déplace quand le malade benin est trés souffrant du fait de votre gouvernance de pillage à outrance 

  3. Autres incongruités ayant disparu de nos écrans : les annonces nécrologiques des affidés des régimes en Conseil des Ministres…. Yayi en usait et en abusait….Ex. une minute de silence en mémoire du petit frère de la belle -mère de Ollah Oumar, planton à l’Hôpital de Zone de Bembérèkè !!!!!
    Quand onconnait l’importance (morbide) que le béninois attache aux morts et aux sacrifices qu’il est prêt à consentir pour les diffusions à la radio ou la télé, cette pratique lugubre, instaurée au Bénin depuis des lustres, était d’un notoire iniquité….
    Quelle faîcheur de ne plus voir les comptes rendus des Conseils des Ministres pollués par cette béninoiserie unique en son genre..

  4. De l’époque du president yayi boni , la télévision retransmettait les discussions des parlementaires sur le projet du budget , plus rien sous ce régime de zangbeto. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire