Répression des opposants au Togo : Brigitte Adjamagbo Johnson dénonce l’incurie du pouvoir

Répression des opposants au Togo : Brigitte Adjamagbo Johnson dénonce l’incurie du pouvoir

La coordonnatrice de la coalition de 14 partis d’opposition Brigitte Adjamagbo Johnson a réagi après la répression des opposants samedi dernier par des forces de sécurité acquises au pouvoir Faure.

Togo: “Le pouvoir est responsable des violences” selon Brigitte Adjamagbo

Dans une récente déclaration Brigitte Adjamagbo Johnson a dit toute son amertume sur la répression de la manifestation des opposants qui a eu lieu samedi dernier dans la capitale Lomé.

« On est vraiment choqué » se désole la coordonnatrice, qui lit dans cette situation la machination du pouvoir de Lomé. A part ce qu’elle a vécu elle-même, elle assure également que Jean Pierre Fabre et compagnie ont eux aussi été victimes de répression. La dame de fer assure d’un autre côté que ces crimes ne vont pas rester impunis car ce qui s’est passé sera rapporté intégralement à qui de droit.

Par ailleurs, cette atmosphère délétère est loin de favoriser le dialogue prôné par le gouvernement togolais, en l’occurrence son chef, le président Faure Gnassingbé. Le gouvernement nous doit des explications regrette Brigitte A Johnson, qui constate que ce gouvernement n’a pas rompu avec sa duplicité habituelle, son incurie et des pratiques arbitraires qui révoltent les togolais.

Commentaires

Commentaires du site 0