Togo : Qui pour jouer le rôle de médiateur ?

Togo : Qui pour jouer le rôle de médiateur ?

Ce n'est plus un secret. Le dialogue voulu par la communauté internationale pour apaiser les tensions au Togo aura bel et bien lieu. Mais un aspect de la question pourrait mettre en péril la paix tant souhaitée dans la sous-région.

Comme le Bénin, le Togo veut en finir avec le rançonnement des policiers

Depuis le dernier sommet de la CEDEAO, plusieurs chefs d’Etats de la sous-région ont appelé les parties à se tendre la main pour engager un dialogue qui devrait décrisper la situation.

Seulement une question se lit sur toutes les lèvres dans le pays: Qui organisera le dialogue? C’est là le nœud qui pourrait aussi bien détendre la situation ou la rendre encore plus tendue. Si le Ghana – voisin du Togo- a pris l’initiative d’un dialogue entre les parties, le gouvernement a de son côté annoncé un dialogue élargi à la grande majorité des acteurs politique du pays.  Et pour le gouvernement point n’est besoin de s’attendre à avoir un médiateur dans cette crise.

De retour du sommet, Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, annonce que les Chefs d’États ont au cours du sommet convenu d’appeler les acteurs à un dialogue entre Togolais. Il poursuit en affirmant que toujours selon les chefs d’Etat et de gouvernement la situation n’échappe pas l’autorité de l’Etat et “qu’il n’y a pas lieu de s’engager sur les chemins d’un médiateur ou d’une facilitation“. Des propos qui ne semble pas surprendre Brigitte Adjamagbo-Johnson qui a lancé « On les voyait venir ».

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    La question du maintien de cette famille au pouvoir depuis ..ma naissance me fait du mal