Visite de la présidente du FMI au Bénin: Christine Lagarde vient saluer les réformes selon A. Agbénonci

Visite de la présidente du FMI au Bénin: Christine Lagarde vient saluer les réformes selon A. Agbénonci

Les ministres des affaires étrangères, de la fonction publique et de la justice ont tenu une conférence de presse ce matin à Cotonou. C’était l’occasion pour Joseph Djogbénou et Adidjatou Mathys, d’apporter des précisions sur la lutte contre l’impunité qui fait rage au Bénin.

Bénin : le secteur de transhumance des bêtes bientôt assaini selon Aurélien Agbénonci

Quant à leur collègue Aurélien Agbénonci, il s’est prononcé  sur la visite prochaine de Christine Lagarde au Bénin et sur d’autres succès de la diplomatie béninoise. Pour le ministre des affaires étrangères, quand la directrice générale d’une  institution comme le fonds monétaire international décide d’aller voir un pays qui  n’a pas subi  de catastrophes, c’est d’abord pour l’encourager.

C’est également pour saluer les réformes qu’il a mis en oeuvre. Les 13 milliards de FCFA que le Fonds a décidé d’accorder au Bénin la semaine dernière en est une preuve selon M Agbénonci. Le chef de la diplomatie béninoise a par ailleurs fait mention des nouveaux mécanismes d’investissement que le chef de l’Etat essaye de promouvoir. Ces mécanismes seront exposés à la présidente du FMI lors de sa visite au Bénin. Le gouvernement demandera également au fonds de l’accompagner « un peu mieux » dans certains domaines.

L’autre sujet évoqué par le ministre des affaires étrangères, c’est l’élection de la béninoise Reine Alapini Gansou à la CPI. Pour Aurélien Agbénonci, c’est un succès pour la diplomatie béninoise.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Abdoulaye Atchadé. 1 semaine

    À qui ce niais s’adresse ? Un régime ayant comme mode de gouvernance le mensonge et le vol. Ce même ministre et toute son équipe avait passé des communiqués pour informer le peuple de ce que le président Talon aurait une audience avec le président français Macron. Mais finalement nous avions eu la suite. Aucune audience n’avait été programmée avec Macron. Talon en s’adressant aux béninois de la diaspora à Paris, a dit le contraire de ce qui était passé comme communiqué.
    Bandes de menteurs