Vulgarisation de l’agenda 2030 des Odd: Le Rodd forme 72 responsables d’ONG du Mono

Vulgarisation de l’agenda 2030 des Odd: Le Rodd forme 72 responsables d’ONG du Mono

Le Réseau des Organisations non gouvernementales pour les Objectifs du Développement Durable (Rodd), poursuit la formation de ses points focaux.

Lutte contre le changement climatique au Bénin : Le Pnud accorde 35 millions$ au gouvernement

Ainsi, ce mercredi 29 novembre 2017 à Grand-Popo, les responsables et représentants de 72 ONG du département du Mono, membres du RODD, ont bénéficié d’une série de formations.L’objectif de cette formation est d’outiller les responsables et représentants de 72 ONG du département du Mono, membres du RODD, en vue de leur permettre de mieux contribuer à la vulgarisation de l’agenda 2030 pour les Odd.

Les 72 ONG sont venues des six communes du département du Mono. Le représentant du préfet du Mono a mis l’accent sur l’appropriation et la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Selon ce dernier, les Organisations de la Société Civile (OSC) ont un rôle important à jouer dans la formulation de bonnes politiques et l’intégration de l’Agenda 2030, dans les stratégies nationales et locales de développement. Cette vision rime avec le Programme d’Action 2016-2021 des ODD. Le PAG a fait de l’agenda 2030 son cheval de bataille dans la lutte contre la pauvreté. Pour le représentant du préfet, cette formation va permettre à chaque participant d’approfondir ses connaissances sur l’Agenda 2030, pour sa  contextualisation au niveau local, son suivi et son évaluation dans les Communes. Mieux, elle va constituer une opportunité pour les participants d’acquérir des connaissances pour former des pairs éducateurs du Rodd dans les communes concernées, sur les différentes thématiques abordées.

La présidente du Rodd Carmen Gaba, a souligné que ledit atelier organisé par le Rodd entre dans le cadre de la mise en œuvre des activités programmées dans le Plan de Travail Annuel 2017 du Réseau. L’objectif du Rodd s’articule autour de quatre grands axes. Il s’agit de contribuer à la mise en œuvre et au suivi de l’Agenda 2030 (les cinq principes et les 17 Objectifs du Développement Durable) des Nations Unies  et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Il est aussi question de contribuer à l’élaboration, la mise en œuvre et au suivi des orientations stratégiques et des documents de politiques nationales de planification du développement au niveau local. Il veut faciliter l’appropriation, l’implication et le suivi des politiques de développement par les populations à la base.  Et enfin, l’atelier veut promouvoir la mutualisation et la professionnalisation des ONGs pour un meilleur impact de leurs interventions dans les communautés à la base.

Selon la présidente, la présente formation va permettre d’améliorer les connaissances sur trois modules. Il s’agit de dresser dans un premier temps le bilan des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et l’Agenda 2030. Ensuite, de contribuer à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 au niveau local. Le rôle des OSC dans la mise en œuvre et le suivi de l’Agenda 2030 sera également enseigné aux participants.

Cette formation a été possible grâce au Conseil Economique et Social, au Programme d’Appui à la Décentralisation et au Développement Communal (PDDC) de la Coopération Allemande GIZ, et au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Commentaires

Commentaires du site 0