Bénin: 06 centrales et confédérations se penchent sur la situation sociale du Bénin

Bénin: 06 centrales et confédérations se penchent sur la situation sociale du Bénin

La Confédération syndicale des travailleurs du Bénin mobilise ce vendredi 5 janvier 2018 six centrales syndicales pour définir ensemble les stratégies d’un mouvement d’ensemble des travailleurs.

Bénin: Le Fsp en meeting géant demain à la bourse du travail

Les centrales et confédérations syndicales sont annoncées à la Bourse du travail ce vendredi 05 janvier 2018 sur appel de la Cstb. Selon les informations recueillies des sources proches de ce syndicat, six confédérations syndicales ont donné leur accord pour prendre part à ce contrat de combat ce vendredi.

La Cosi-Bénin, la Cstb, la Cgtb, l’Unstb… et leurs syndicats affiliés ne seront pas du reste au cours de ce grand rassemblement. D’après le communiqué qui a sanctionné les assises de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin, lors de sa deuxième session extraordinaire le mardi 02 janvier dernier, seul « un mouvement d’ensemble de tous les travailleurs du Bénin est nécessaire pour faire face à la dictature autocratique et tyrannique du pouvoir faite de répressions diverses et de suppression du droit de grève pour les agents de la santé, de la justice et les paramilitaires ». D’où l’appel de la Cstb aux autres syndicats pour la riposte nécessaire et indispensable d’après le communiqué de la Cstb.

Commentaires

Commentaires du site 24
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Poh ! Poh ! Poh !  Voilà un échange de bonne facture entre agadjavi et notre ami gont-gont ; j’ai bien raison de dire que agadjavi était coriace , et ces arguments parfois pouvaient avoir mon approbation comme ceux ci-dessous exprimés.
    Mais nous nous  sommes du côté de gont-gont , surtout lorsqu’il dit que ce n’est pas à ce gouvernement de talon d’insuffler ces réformes avec une si grande brutalité, qui croit encore cacher sa méthode de gouvernance avec ruse et rage pour perdurer aux pouvoir et mieux piller le pays 

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 5 mois

    Que tous ceux qui applaudissent ces barbares ir.responsables sachent que leurs seules aspirations c’est de se sucrer sur le dos de la masse au même titre que tous ces politicards qui nous vo.lent depuis 1990….
    Je ne suis pas un fan de Yayi, même si j’avais cru un moment, comme beaucoup d’autres, qu’il pouvait impulser de profondes transformations. Mais au même moment, il faut reconnaitre qu’il a beaucoup fait pour les travailleurs au point même se voir parfois contraint de tordre le cou à certains engagements internationaux auxquels le Benin a souscrits comme par exemple critères de convergence de l’Uemoa en terme de ratio Masse salariale/PIB. A la limite, on peut dire que c’est Yayi qui nous a mis dans ce pétrin en leur octroyant des primes fantaisistes que rien ne justifie chaque fois qu’ils brandissent la menace d’aller en grève. De prime en prime, on s’est retrouvé avec certains corps qui en comptent toute une batterie sans que personne ne soucie de savoir d’où proviendrait l’argent si ce n’est les contributions de nous autres qui sommes dans le privé et les APD. Et pourtant ils en redemandent toujours. Encore et encore. Quitte à déserter les cours et tribunaux pour les uns et à laisser mourir nos mamans et sœurs sur la table d’accouchement pour les autres. Sans compter leur propension à se prêter aussi des fois au jeu des marchandages. Pas de services publics sans fonctionnaires mais pourquoi devraient-ils nous utiliser à chaque fois comme chair à canon pour soutirer des sous au gouvernement et satisfaire leur appétit insatiable ? Pourquoi devraient-ils nous narguer (si nous avons la chance de les trouver au poste bien sûr) à chaque fois qu’on va vers eux pour ces services publics pour lesquels ils sont payés et en plus avec nos contributions ponctionnées sur nos revenus gagnés à la sueur de nos fronts ?
    Moi aussi je suis un fils de fonctionnaire même si c’était clair pour moi dès le début que je n’avais rien à faire dans un ministère. Mais j’avoue que je suis outré par l’usage que nous faisons au Benin du droit de grève. Ceux qui savent un peu comment fonctionne une économie libérale vous diront qu’à cette heure de mondialisation, des syndicats tout puissants constituent la pire hantise des investisseurs et qu’un pays où l’on grève parce qu’on s’est disputé la veille avec sa femme ne verra personne y mettre ses intérêts. Ce n’est pas une question de démocratie sans contenu mais une question de survie économique et de compétition entre les nations.
    Le mouvement syndical est aujourd’hui un réel problème au Bénin et une véritable épine dans les plantes de pied de notre jeune nation.
    Le dire n’a rien d’une prise de position partisane ou de malhonnêteté intellectuelle.

    • Avatar commentaire
      Gont Gont Il y a 5 mois

      Agadjavi,

      Ouf!!! Pour une fois vous avez fait un commentaire bien argumenté. Le fond est limpide et sur la forme, rien à redire.
      En gens responsables, je crois qu’on peut discuter en toute intelligence sans verser dans les insultes propres aux gens sans arguments.
      Votre argumentaire aurait eu tout son poids et même sa raison d’être si le régime que vous soutenez actuellement n’avait pas profité de ces mêmes mouvements pour créer des ennuis à l’autre régime.

      J’aurais adhéré volontiers à votre thèse si le régime actuel n’en avait pas utilisé en finançant les syndicalistes à des fins de déstabilisation de l’autre régime.

      Partant de ce fait, ce régime est disqualifié, mal placé pour supprimer des droits dont il s’est prévalu pour parvenir au pouvoir.

      Il s’agit d’une question éthique. De quoi le bourreau d’aujourd’hui a-t-il peur?

      S’il faut ergoter également sur la décision de la Cour Constitutionnelle que vous vous trépignez d’exécuter au cas où elle vous serait favorable, je trouve également que ce régime n’est pas qualifié pour s’en prévaloir puisque par le passé, le régime a démontré sa mauvaise foi, voire son mépris à respecter les précédentes décisions émanant de cette cour. Il s’agit d’un deux poids deux mesures grotesques dont vous voulez vous servir. Quand une décision vous arrange, vous vous en prévalez mais quand elle va à l’encontre de vos intérêts, vous la foulez aux pieds.

      C’est donc de cela qu’il s’agit cher ami.

      Pour terminer, je m’en voudrais de ne pas vous poser une question: avez-vous une fois été victime d’une injustice? Si oui, alors vous n’auriez rien retenu de cette injustice en encourageant un régime à piétiner des décisions de justice. Si non, alors je ne vous le souhaite pas car c’est l’une des pires choses qui puissent arriver à un homme. Car seule la justice (qu’elle soit divine ou humaine) peut arrêter l’arbitraire.

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 5 mois

        @Gont Gont…

        Citez-moi un seul de mes posts (je dis bien un seul!!!!) où j’appelais à fouler au pied une décision de justice émanant de quelque juridiction que ce soit. De quelle injustice parlez-vous au fait ???? Si c’est de celle-là qui consiste à envoyer à la mort de pauvres âmes innocentes juste pour des primes de confort, alors on se rejoint……Avant de défendre ces gens-là, est-ce vous vous posez la question de savoir de quels moyens de pression disposent les millions autres Béninois qui souffrent dans le silence et qui doivent en plus donner de leur vies pour que les Akowés de Cotonou vivent mieux ? Votre raisonnement trahit un cynisme sans bornes. Laissez-les se débrouiller avec l’hydre qu’ils ont fabriquée quand ils étaient de l’autre bord. Nous on pourra tranquillement récolter les dividendes de tout ça et revenir après en sauveurs…..Qu’ils aient fait trépasser entre temps des milliers d’innocents et priver de justice la veuve et l’orphelin est le cadet de vos soucis. Si ce n’est pas là des calculs politiciens de bas étage, dites-moi alors ce que c’est.
        C’est justement pour décapiter ce monstre à plusieurs têtes devenu incontrôlable depuis et manipulable à souhait par les diverses écuries politiques que je milite pour une réforme du cadre légal et règlementaire du droit des grèves au Bénin. Que cette entreprise soit le fait du régime actuel ou de celui qui viendra après m’importe peu. Trop c’est trop !!!!!
        Vous comprendrez pourquoi je soutiens mordicus cette nouvelle Loi et prie de tous mes vœux pour qu’elle devienne applicable un jour.

        Pour finir, sachez que la nature n’aime pas les hypocrites.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 5 mois

    Agadjavi merci de poursuivre le combat. Je suis rarement sur le forum en ce moment pour des raisons de famille. L’objectif de notre lutte est d’assainir et de réformer ce pays et le le placer sur la rampe du décollage économique et social….

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 5 mois

      Je sacrifierai désormais chaque dixième de seconde de mon temps libre pour que fin soit mise à cette grosse arnaque qu’est devenu l’exercice du droit de grève au Bénin.

  • Avatar commentaire

    Inutile..de dire…que je partage..les points de vues..de agadjavi…et de la démarche du gouvernement..

    Ce sont toujours les memes…qui revendiquent…qui tempetent, qui bloquent…et pourtant ils ne sont pas les seuls..dans ce pays..

    A ma connaissance…les paysans,agriculteurs,pécheurs…et autres catégories…n’ont jamais manifesté..ni réclammer…quoi que ce soit…et pourtant…ils font 90% de la population..

    Et vue..leurs performances…et la pertinence…de leurs actions..pour la construction de ce pays….je dis…il est temps..de mettre ces gens..là ..à leur place

    S’ils ne sont pas contents de leur…sort…ils peuvent démissionner…..

    J’aime pas l’esprit des fonctionnaires….c’est certain..!!!

    • Avatar commentaire

      Vos “paysans, agriculteurs, pécheurs et autres catégories” , qui les empêche de manifester? S’ils ne le font pas, c’est leur problème. Les ivoiriens disent: quand le tonnerre gronde, chacun sauve sa tête

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 5 mois

        Votre mépris manifeste est caractéristique de la démarche sectaire et corporatiste ayant toujours alimenté vos grèves fantaisistes. Après, c’est pour venir nous dire qu’il faut sauver les acquis démocratiques. Pour que derrière, ça nous sort des fonctionnaires tout puissants qui pourront prendre en otage toute la République quand ça leur chante et comme bon leur semble.

        Plaise au ciel que la CC entérine cette Loi pour que la fin de la recréation soit sifflée.

        • Avatar commentaire

          Révocation pure et simple des grévistes. Vivement que la CC confirme la conformité!

        • Avatar commentaire

          Vous n’etes qu’un sombre idiot agadjidjavi!
          Vous n’avez pas le monopole du pouvoir. Et je vous le dit cette decision ne passera pas. Que la CC la valide ou pas, les greves vont quand meme continuer fils de puute! Jusqua faire plier ce regime predateur qui lui meme ne respecte pas les diverses injonctions de la CC

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI Il y a 5 mois

    AGAVOUNVIDJIDJI, tu dois être un insensé heureux, qui applaudit à longueur de journée ton Seignora Ta-lon et ses disciples.
    Toi aujourd’hui tu dis que t’attends sereinement l’avis de la CC pour savoir si oui ou non l’autorité de l’État a encore un sens dans ce pays. Tu te leurres cher ZOZO, puisque tu n’étais pas absent du pays quand ce même gouvernement de Ta-lon a plusieurs marché sur les décision de cette même CC. Plus de 18 Décisions de la CC pour ramener le pouvoir central à l’ordre ont été purement et simplement bafouées. Tu reconnais aujourd’hui la force de cette Cour toi-aussi?

    Quand ce Vilain Type Ta-lon montait depuis Paris (France) les responsables syndicats contre l’ex régime de Boni YAYI, tu n’avais rien trouvé à dire, et tu t’en moquais, et voilà votre tour arrive. C’est bien ça hein, la roue de l’histoire tourne, et elle ne cessera jamais de tourner. On récolte toujours ce que l’on a semé. Qui tue par l’épée, périt toujours par l’épée.

    Que tous les centrales syndicales se lèvent comme un seul homme pour déshabiller Talon, nous voulons bien voir ses talismans portés aux hanches, qui lui donnent le courage d’affronter même les baobabs de ce pays.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Agadjavi , que l’histoire contemporaine te serve un peu de leçon ; en Tunisie par exemple , il a suffit d’un fait malheureux pour que le puissant president de l’époque ben Ali , fuit le pays qu’il dirigeait de mains de fer , comme un vulgaire bandit . 
    Agadjavi , sort de ta rigidité intellectuelle à soutenir ce régime qui n’a aucune boussole pour conduire le benin ; de piètres amateurs , apprentis dictateurs , apprentis en tout , mécaniciens sans titres ni expertises , même pas en vol et pillage , et qui font régresser le benin , le décrebilisent à tout point de vues. 
    Dieu sauve le benin des mains de ces v******

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 5 mois

      Quand on militait toi et moi ici même pour que Yayi retire le droit de grève aux douaniers, tu n’avais pas trouvé que c’était une dérive dictatoriale hein.

      C’est ça helas le parfait prototype du Béninois qui valse d’une extrême à une autre en fonction de ses intérêts du moment. Moi je ne viens pas ici pour justifier des perdiems ( je n’en ai pas besoin) mais pour soutenir ce que j’estime bénéfique pour la communauté et non pour un groupuscule.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 5 mois

    J’attends de voir le jour où une loi votée à l’Assemblée Nationale sera retirée sous la pression des syndicats pour savoir qui de l’exécutif ou des syndicats gouvernent dans ce pays.

    Pour le moment, je ne me sens nullement concerné par les appels à mobilisation de ceux là qui se réfugient derrière le couvert de la préservation des acquis démocratiques pour faire primer les intérêts corporatistes alimentaires sur le bien-être collectif et général.

  • Avatar commentaire

    La liberté ne se donne pas: elle s’arrache! Le législateur peut limiter l’excercice du droit de grêve, mais la constitution n’autorise pas sa suppression ( voir décision de 2006. Pas celle politisée de 2011 contre les douaniers)

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    La danse des scalps commencent pour ce gouvernent odieux , agadjavi il faut commencer par fuir, gagaga 

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 5 mois

      Fuir pourquoi? Parce qu’une poignée de subversifs pensent qu’ils peuvent aller en grève pour un oui ou pour un non juste parce que la Constitution le permet??? Nous sommes en présence d’un cas patent de syndicalisme irresponsable.
      Moi j’attends sereinement l’avis de la CC pour savoir si oui ou non l’autorité de l’État a encore un sens dans ce pays.

      • Avatar commentaire
        kintolivier Il y a 5 mois

        Haabon, rappelez vous en 2016, la même a été utilisée pour conquérir le pouvoir,c’est maintenant qu’ils se rendent compte de ses effets nuisibles

      • Avatar commentaire
        Sossou Il y a 5 mois

        Il y a encore des gens comme ça dans notre pays ? Notre démocratie est en train d’être sacrifiée et vous trouverez s’il y a un groupuscule qui veut aller en grève. Je veux vous poser une question et une seule : savez vous que c’est grave aux syndicats, à leur lutte que la démocratie à été une réalité au Bénin ?

        • Avatar commentaire
          Agadjavidjidji Il y a 5 mois

          @Sossou…
          Ce serait faire insulte à l’histoire que d’ignorer le rôle historique joué par les syndicats dans la chute du Prpb( contrairement à vous je me garde exprès de parler d’avènement démocratie qui est encore loin d’être une réalité au Benin).
          Mais ce n’est pas pour autant qu’on devrait accepter qu’ils prennent en otage tout un peuple au nom de leurs intérêts corporatistes.
          Si vous voulez, il n’y a pas que les fonctionnaires à nourrir dans un pays. Pour utiliser une caricature.