Bénin : Le ministre des transports met en garde, les syndicalistes résistent

Bénin : Le ministre des transports met en garde, les syndicalistes résistent

Par une correspondance signée du ministre des infrastructures et des transports, hier lundi 15 janvier 2018, le patron de ce département ministériel appelle les responsables de l’administration centrale à divers niveaux, à bien vouloir venir au service.

Bénin : Le pont de franchissement de womey en service d’ici décembre 2018

Il s’agit des chefs de cabinets, du secrétaire général, des directeurs techniques, des directeurs généraux des sociétés sous-tutelle, et des chefs de service. Dans sa note, le ministre fait remarquer qu’ils sont « investis d’une parcelle du pouvoir de l’Etat, qu’ils sont tenus d’être présents à leurs postes de travail aux heures ouvrables, tant qu’ils sont directement concernés par l’exécution de la politique gouvernementale ».

Le ministre les instruit par ailleurs : « vous voudrez bien faire établir et faire parvenir à mon cabinet jour, en version papier et électronique, le point des agents de vos structures respectives ayant suivi le mouvement de grève ».

En réaction à cette correspondance du ministre, le syndicat national des travailleurs de l’administration des travaux publics et des transports, a écrit au ministre ce même lundi pour lui signifier la détermination des militants à suivre le mouvement de grève de 72h, lancé par les centrales et confédérations syndicales. Il fait observer au ministre que : « … les dispositions de l’article 31 de la constitution de 1990, et celles de la loi N°2001-09 du 21 juin 2002 portant exercice du droit de grève en République du Bénin, ne vous donnent pas le pouvoir d’aller contre cette volonté de la nation béninoise … pour intimider les valeureux agents publics travaillant sous vos ordres ».

Il conclut : « cette intimidation ne peut donc pas nous désarmer monsieur le ministre, car c’est maintenant ou jamais qu’il faut rappeler aux autorités publiques que le droit de grève doit être défendu contre vents et marées »

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire

    Mr le ministre vous devez sanctionner tout agent qui s’absente aux heures de travail.
    Le béninois est trop paresseux. pour rien on va en grève contre l’intérêt général.. Mr radié nous ses travailleurs qui n’ont de soucis que leur ventre

  • Avatar commentaire
    Baghana sero Il y a 3 mois

    Le Peupe est derrière les travailleurs. Luttons pour sauver le Bénin. Ministre bande de voleur oui. Vous etes a 8 millions le mois et vous ne vous souciez pas des autres pire vous les menacez.

  • Avatar commentaire

    Monsieur le ministre vous etiez où le 06 mai 1985. Si vous continuez à menacer les travailleurs patriotes que vous avez décidé appauvrir vous et votre bande en vous octroyant des salaires mirobolant. Ils vont vous contraindre à l’exil. Cette fois-ci il n’y aura pas amnistie.

  • Avatar commentaire
    Attakoun Il y a 3 mois

    Agbonon comment tu vois le Bénin aujourdhui ?

    • Avatar commentaire

      Le pays se porte à merveilles, tout va rentrer dans leur ordre normal, c’est pour bientôt!

      • Avatar commentaire
        Amaury Il y a 3 mois

        @Segni,

        Le pays se porte à merveilles et pourtant vous dites que tout va rentrer dans l’ordre bientôt qui n’existe même pas sur un calendrier, hihihihihi !