Bénin – Révision de la charte des partis politiques : Les députés enclenchent le processus

Bénin – Révision de la charte des partis politiques : Les députés enclenchent le processus

La proposition de loi portant charte des partis politiques est sur la table de la commission des lois du parlement. Cette commission aura pour tâche d’étudier le fond de ce texte en attendant son examen en plénière.

Assemblée Nationale : L’étude du projet de loi sur la police républicaine a démarré

Signalons que la proposition de loi a recueilli la signature d’une cinquantaine de députés favorables au régime de Patrice Talon. L’objectif de ce texte est de réformer le paysage politique béninois en favorisant la recomposition des forces politiques et la transparence dans le financement des activités politiques.

La proposition de loi souhaite donc régler le problème du financement des partis politiques mais aussi celui  de l’émiettement de ces regroupements qui n’arrivent pas à jouer leur rôle constitutionnel. Si cette proposition de loi était adoptée, les petits partis politiques devront s’associer pour former de grandes formations  politiques.

Selon certaines sources proches du dossier, l’article 21 de la proposition de loi, oblige un parti politique en création à avoir tout au moins cent membres fondateurs dans chaque commune du Bénin. Notons par ailleurs que le système partisan bénéficiera d’un financement public avec l’adoption de cette proposition de loi.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Cette proposition de loi vise a enterrer la democratie au Benin comme le voulait le projet de revision de la constitution.
    Son seul but est de permettre aux entrepreneurs politiques comme Amoussou Bruno et Houngbedji d’encaisser leur rente de situation en se faisant attribuer des milliards de nos impots, pour une contribution nulle de leur clubs electoraux !

    IL y a une charte des partis qui existe depuis 1990.
    En a t-on fait le bilan ?
    Qu’est ce qui dans la loi actuelle empeche une vie partisane ?