Crise politique au Togo : le président Condé joue les médiateurs et rencontre l’opposition togolaise

Crise politique au Togo : le président Condé joue les médiateurs et rencontre l’opposition togolaise

La situation politique est toujours aussi critique au Togo. En effet, après près de cinq mois de crise, ni le gouvernement ni l'opposition n'arrivent à s'entendre sur certains points critiques, notamment les mesures de décrispation.

Onu-G5 sahel : Alpha Condé assure que l’Ua paiera sa contribution

Les questions de la libération de prisonniers politiques issus de mouvements d’opposition ainsi que les interdictions de manifestations dans les villes de Mango, Bafilo et Sokodé, restent également en suspens.

Cependant, la situation vient de connaître une petite avancée puisque, le président guinéen en place, Alpha Condé, a reçu les 15 et 16 janvier derniers, les représentants des principaux mouvements d’opposition du Togo. Agissant en qualité de médiateur, monsieur Condé espère ainsi relancer des négociations qui semblent être au point mort depuis quelque temps déjà. Interrogé sur son rôle, le président guinéen a assuré vouloir tout faire afin de mettre en place un dialogue apaisé et responsable.

Assurant avoir proposé une date afin de relancer les pourparlers – le 23 janvier prochain est évoqué – monsieur Condé assure en outre, être sur le point d’envoyer une mission guinéenne au Togo afin de clarifier les demandes de l’opposition auprès du gouvernement Faure Gnassingbé.

Depuis plusieurs semaines, 14 mouvements d’oppositions ont ainsi organisé des marches rassemblant des dizaines de milliers de personnes. Leur leitmotiv ? Contester le pouvoir en place, détenu depuis près de 50 ans, par la même famille.

Commentaires

Commentaires du site 0