Vincent Bolloré, patron de la chaîne française Canal +, est, depuis quelques jours, régulièrement pointé du doigt. En effet, le 22 décembre dernier, la chaîne aurait diffusé un « publireportage » (reportage – publicité) sur le Togo, afin de répondre à un autre reportage diffuséun peu plutôt dans l’année, concernant cette fois-ci, la mobilisation des opposants togolais au régime du président Faure Gnassingbé. D’ailleurs, ce reportage a été rediffusé au mois de novembre avant… De totalement disparaître dans la nature.

Il faut dire que la relation entre le Togo et la chaîne cryptée sont étroites. En effet, sur le territoire Canal + a réalisé l’an dernier, un chiffre d’affaires de plus de 5 milliards d’euros ! Des intérêts économiques à protéger pour Bolloré qui aurait vu rouge suite à la rediffusion du premier reportage, au mois de novembre dernier. D’ailleurs, deux responsables de la chaîne auraient été mis à la porte.

Interrogé à ce sujet, Jean Baptiste Rivoire, rédacteur en chef pour Canal +, est catégorique : ces deux reportages ont un lien. En effet, monsieur Gnassingbé n’aurait que très peu apprécié qu’un reportage sur la mobilisation contre son régime soit diffusé deux fois, en l’espace de deux mois. Résultat, monsieur Bolloré aurait tenté de trouver une solution afin de calmer les esprits, quitte a empiéter sur la loi Bloche, loi française qui interdit à l’actionnaire de faire prévaloir ses intérêts économiques au détriment de la liberté éditoriale.

Accusé de faire prévaloir ses propres intérêts tout en protégeant ceux du président Gnassingbé, Vincent Bolloré se retrouve donc au milieu d’une drôle d’affaire.

12 Commentaires

  1. A partir du moment où le premier paragraphe a pour faute 5 milliards d’EUROS… ça ne donne même pas envie de lire la suite…
    Pour info le PIB 2017 du Togo est inférieur à 5 Milliards de $ DOLLAR…(Reste à savoir faire la conversion euro/doll)

  2. Les juges Francais qui poursuivent d’autres nationaux pour des bien mal acquis, ne voient pas les biens mal acquis de Bollore’ en Afrique, qu’il rapatrie en France comme beaucoup d’autres de ses compatriotes.

  3. L’Afriqu est juteuse pour tous ces etrangers, expatrie’s, mais pas pour les noirs Africain. Le reste on le connait.

    Mais nos politiques sont les premiers a’ blamer.

  4. chaqu’un fait se qu’il veut dans le royaume. en faite il n’il a plus de l’education dans mon royaume,la maison de mon voisin mange et d’autre ne mange pas es que c’est impossible de gouverner mon jardin eden .regarder les fourmis ils marchent ensemble les oiseux il fait tout ensemble mais si le monde marche avec la tete c’est la faute des hommes.l’homme atout changer compretement.

  5. Cinq milliards d’euros de chiffre d’affaire au TOGO seul. Est ce réaliste? J’en doute.Faites bien vos investigations avant de publier votre crédibilité en dépend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom