Egypte : L’opposition appelle au boycott de la présidentielle de mars 2018

Egypte : L’opposition appelle au boycott de la présidentielle de mars 2018

Une coalition de partis d’opposition et de personnalités ont appelé ce mardi au boycott de la présidentielle de mars en Egypte.

USA : Samuel Mebiame, fils d’un ancien ministre gabonais condamné

Un peu avant cette décision de boycott de l’élection, la commission électorale a, dans un communiqué avoir reçu et validé deux candidatures pour le premier tour prévu du 26 au 28 mars prochain.

En dehors de Abdel Fattah al-Sissi qui est candidat à sa propre succession il y a un de ses partisans du nom de Moussa Mostafa Moussa qui a lui aussi déposé sa candidature.

Hold up électoral !

Selon les opposants, les ingrédients sont en train d’être réunis pour un hold up électoral, raison pour laquelle Hamdeen Sabbahi a lancé une campagne intitulée « Non à la participation à cette mascarade ». Une campagne qui sera menée par huit partis politiques d’opposition et de 150 personnalités égyptiennes. Ces opposants estiment que la garantie d’un scrutin libre crédible n’est pas assurée.

Les indicateurs sont au rouge car l’opposition n’a pas droit au chapitre. Par ailleurs ladite coalition, fondée en décembre, a annoncé qu’elle lançait une campagne sous le slogan “Reste à la maison” pour encourager les Egyptiens à boycotter le scrutin.

Commentaires

Commentaires du site 0